Accueil » Retour sur nous » (Vidéo) L’épilation pour hommes
AIMELES Antiféminisme

(Vidéo) L’épilation pour hommes

Publié le 17 juin 2020 par Léonidas Durandal à 9 h 09 min

6 Commentaires

  1. Ping de Léonidas Durandal:

    "Cheveux, barbe, peau… Les hommes (aussi) veulent des soins bio" Figaro du 18/09/2020.

    Et dire qu'elle l'a peut-être fait gratuitement cet article… 

  2. Ping de Zirkon de sexe male:

    Oui. Ma question était relative à un cas concret, qui pour le coup collerait bien à votre analyse… ! Votre réflexion sur les femmes testostéronnées me fait penser aux agricultrices que je connais. Elles n'ont pas forcément les apparats extérieurs de la douceur féminine, mais des bosseuses pour le bien de leur foyer. (Et Quid des "cheffes de guerre" Celtes dont on découvre les tombes honorifiques ?)

    Sur le sujet de cette personne particulière et de sa pilosité remarquable, dont je partage votre opinion de modération, je me posais la question de son intention. Etais-ce une simple acceptation totale de sa condition physique, une négligence face à l'abandon d'une certaine féminité (l'envie de se faire belle), ou une volonté active de provocation issu de son (proto-?)féminisme ? Ce dernier ayant volé en éclat lorsque, au sujet de sa posture de refus de statut de génitrice, je lui déclarais sereinement que, d'observation de mon entourage, les couples les plus harmonieux que j'ai pu constater étaient ceux issu du modèle traditionnel du mariage. Son discours intelligent s'est subitement effondré dans le silence, suivi d'une virée au rouge. Pour tout dire je crois qu'elle a commencé à mouiller sa culotte.

    Je me permet d'élargir sur une autre de mes réflexions, issu de l'échec de rencontres fructueuses dans un périmètre paroissial aride et de la nécessité d'élargir le périmètre de chasse . Comment détecter un coeur de chrétienne qui s'ignore, qu'on pourra amener progressivement sur une pratique sincère de la foi ?

    Au plaisir de lire un de vos nouveaux articles, toujours structurant et amusant à avoir à l'esprit dans les tentatives de mise en oeuvre opérationnelle. Les suggestions de manga également, ça permet de renouer un peu avec le loisir télévisuel.

    • Ping de Léonidas Durandal:

      Vous avez des questions complexes, qui je crois n’ont pas de réponse. Je comprends ce que vous voulez dire sur des femmes susceptibles d’être amenées à la sainte foi. Or voici une question éminemment intime, qui dépend d’une relation personnelle avec Dieu, et de surcroît, relation qui ne vous appartiendra pas. Ce que j’ai remarqué, c’est le mimétisme dans une relation. Si vous renvoyez à votre femme une attitude miséricordieuse, elle aura tendance à être miséricordieuse. Mais il faut l’être dans les difficultés… et il faut que cette femme soit respectable car sinon vous finirez par craquer. Donc, je dirais, travaillez votre foi, surtout. Pour le reste, choisissez une personne que vous aimerez. Et enfin, vérifiez que cette relation vous rende heureux. Et puis laissez un peu de place à l’imprévu. Mais surtout n’oubliez jamais que les lois actuelles en France peuvent vous briser en tant qu’homme. Gardez vraiment cela en tête.

  3. Ping de Zirkon de sexe male:

    Bonjour M. Durandal,

    Merci pour ce commentaire éclairé. S'assumer tel que l'on est dans son essence, tout en travaillant sur son imperfection de pêcheur, chemin de Chrétien.

    Que pensez vous de la pilosité féminine ? Plaidez vous  également pour un laisser-faire total de la nature ? Si la densité de poils semble liée à la testostérone, peut-on alors détecter une féministe à son degré d'hisurtisme ?

    En vous remerciant et vous souhaitant bonne journée.

    • Ping de Léonidas Durandal:

      Comme vous l’aurez noté, je ne suis pas non plus pour un laisser aller total de la nature chez les hommes, mais pour une prise en compte tout au moins, un équilibre.

      En ce qui concerne les femmes, c’est un peu pareil. Une fouf, ça doit avoir du poil. Mais la femme à barbe, c’est pas mon truc. Quant aux femmes qui s’épilent, si elles commencent une fois, en général, elles sont obligées de continuer sous peine de voir une forêt primitive repousser partout où elles ont agi. De la mesure diantre, c’est pourtant pas compliqué ! Du coup et pour répondre plus précisément à votre question, c’est difficile de reconnaître une féministe à sa pilosité. Parce que si une femme fait une erreur une fois, ça peut s’avérer dramatique pour le restant de sa vie. Et puis, les femmes qui ont pas mal de testostérone, ne sont pas forcément lesbienne. Pour tout dire, vous pourrez identifier certaines nymphos qui sont dans ce cas. Imaginez : la dose hormonale d’un homme, avec la possibilité de baiser comme une femme. Ma théorie là dessus, c’est que ce sont elles qui déniaisent pas mal de mec. Vu d’ailleurs les déclarations sur le sujet, sur le nombre de partenaires sur toute une vie, j’avais déjà montré dans un autre article que les hommes qui avaient pas mal de partenaires, se partageaient en fait les mêmes femmes. Avis aux amateurs de MST…

      Alors comment détecter une féministe (tiens tiens, ça pourrait faire un bon article ça), faudra que j’y réfléchisse.

    Laisser un commentaire

    Premier commentaire ou VPN ? Le commentaire sera mis en attente de validation

    -

    Votre sexe SVP :

    -

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.