Accueil » Questions idéologiques » Le féminisme c’est pas ça
Antiféminisme Aimeles

Le féminisme c’est pas ça

Publié le 14 octobre 2017 par Léonidas Durandal à 12 h 02 min

« Fontaines rouges : ceci est notre sang. La révolution menstruelle a commencé », L’Obs du 12/10/2017.

Le féminisme ce n’est pas des femmes obsédées par leurs ragnagnas et qui veulent en faire le centre du débat public.

« Les femmes paient les produits du quotidien plus cher que les hommes », Figaro du 03/11/2014.

Le féminisme n’est pas un mouvement de consommatrices irresponsables.

 

« Les Américaines exposent les raisons pour lesquelles la pilule contraceptive est importante » Aufeminin du 08/10/2017.

Le féminisme n’est pas un mouvement de femelles piquées aux hormones.

 

« La meilleure contraception, c’est celle que l’on choisit librement », Libération du 12/10/2017.

Le féminisme ne joue pas sur le narcissisme des femmes pour se payer sur leur dos.

 

« Pilules contraceptives: l’enquête classée, le combat judiciaire se poursuit », AFP du 19/07/2017.

Et puis, le féminisme n’est certainement pas le pouvoir des puissants, mais il défend les minorités oppressées. Il n’y a rien de plus connu.

 

« Des poissons hermaphrodites à cause des pilules contraceptives », BFMTV du 04/07/2017.

Le féminisme n’est pas un mouvement de stérilisation de notre environnement.

 

« Thrombose veineuse, phlébite : un risque rare sous pilule », e-santé de janvier 2016.

D’ailleurs le féminisme, ne tue directement que 3500 femmes par an selon ses propres chiffres. Ce n’est pas beaucoup. Quant aux chiffres officieux, ils sont faux bien entendu, car le féminisme dit toujours la vérité.

 

« Épisiotomie, point du mari… Quelles sont ces violences obstétricales ? », RTL du 28/07/2017.

Le féminisme n’est pas une organisation malveillante envers des médecins qui ont largement répondu à leurs attentes.

 

« Féminisme : les délires de l’écriture «inclusive» », Figaro du 05/10/2017.

Le féminisme ce n’est pas une idéologie qui cherche à changer la grammaire française jusqu’à la rendre illisible. Le féminisme n’est certainement pas un mouvement qui abaisse le niveau de notre langue dans les universités en parlant de « progrès » et « d’évolution ». Le féminisme, ce n’est pas une politique qui complique l’apprentissage de la langue pour les plus faibles.

 

« Agressions sexuelles à Cologne: les féministes dénoncent une récupération politique », Les Inrocks du 14/01/2016.

Le féminisme ce n’est pas une organisation politique qui excuse ou favorise les viols collectifs de masse quand ils sont commis par des immigrés.

 

« Il n’y a pas d’écart salarial hommes/femmes », Contrepoints du 13/04/2017.

« Pourquoi le chômage touche désormais plus les hommes que les femmes en période de crise » BFM du 28/10/2015.

Le féminisme veut seulement l’égalité entre hommes et femmes.

 

« Stop aux violences contre les femmes. Violences contre les femmes : la loi vous protège. », site gouvernemental.

Le féminisme n’est pas un mouvement qui fait passer tous les hommes pour des délinquants.

 

« « J’ai fini par céder » : on a tous une histoire de violence sexuelle », L‘Obs du 12/10/2017.

Le féminisme n’est pas un mouvement qui fait croire que des relations consenties sont des viols.

 

« Le sexisme « bienveillant », quand les hommes nous traitent comme de petites choses fragiles », Mademoizelle.com du 08/08/2017.

Le féminisme ce n’est pas un mouvement qui combat la galanterie puis qui regrette que les femmes ne soient pas considérées de manière particulière.

 

« Vidéo: Les féministes aux seins nus de Femen investissent Paris », 20minutes du 18/09/2012.

Le féminisme ce n’est certainement pas un mouvement d’hystériques qui montrent leurs culs et leurs seins pour toute revendication d’envergure, afin d’émoustiller le petit peuple.

 

« «Le féminisme traite mal les hommes. Et c’est mauvais pour le féminisme» », Slate du 01/07/2016.

Le féminisme, ce n’est pas un mouvement sexiste qui ne défend que les femmes, et qui dit combattre le sexisme.

 

« «Enseigner de façon égalitaire aux filles et aux garçons, ça s’apprend» », Libération du 22/02/2017.

Le féminisme ce n’est pas un mouvement qui veut faire la promotion des filles dans un milieu scolaire féminisé à 90 % et dans lequel la grande majorité des enfants en échec sont des garçons.

 

“Ignorer et défendre la domination masculine : le piège de l’intersectionnalité » Sisyphe du 05/03/2011.

Le féminisme ne favorise pas l’incompréhension entre hommes et femmes, pour se plaindre après du phénomène des violences conjugales dont seules les femmes seraient victimes.

 

« La lutte contre l’homophobie à l’école plus que jamais d’actualité », Sos homophobie du 08/09/2011.

Le féminisme ne fait pas la promotion de la confusion sexuelle et identitaire, “>

Lire la suite

24 Commentaires

  1. Ping de Léonidas Durandal:

    Le féminisme et la précarité menstruelle :

  2. Ping de Léonidas Durandal:

    “La leçon de Zuzana Caputova, élue présidente de Slovaquie au nez et à la barbe des populistes” L’Obs du 14/04/2019.

    Les populistes, ces méchants zhommes, vilains pas beaux qui empêchent les femmes d’être reconnues comme maître de l’univers.

  3. Ping de Léonidas Durandal:

    (Vidéo coub) “Je connais le pouvoir du patriarcat, je sais de quoi les hommes sont capables quand ils sont en colère” hercigprimas du 25/12/2018.

  4. Ping de Léonidas Durandal:

    (Vidéo) “Féminisme et Masculinité TOXIQUES – Expliquez-Moi Cette Merde #12”, Raptor du 10/03/2019.

  5. Ping de Léonidas Durandal:

    “La culture du viol chez les chiens” Hommes libres du 09/03/2019.

    Le féminisme ne promeut pas des études délirantes et fausses.

    Laisser un commentaire

    Premier commentaire ou VPN ? Le commentaire sera mis en attente de validation

    -

    Votre sexe SVP :

    -

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.