Accueil » Domination féminine » Les violences faites aux hommes continuent d’être ignorées
Antiféminisme Aimeles

Les violences faites aux hommes continuent d’être ignorées

Publié le 3 décembre 2012 par Léonidas Durandal à 0 h 00 min

Article initial sur “Patriotisme de clocher”. Je crois que je n’ai pas l’archive complète et le blog a été malheureusement supprimé : la suite pouvait être lue ici

 

En cette « Journée internationale contre les violences faites aux femmes », François Hollande a annoncé un « plan global » pour les femmes victimes de violences. Lutter contre la violence illégitime est un noble combat. Mais le gouvernement n’est-il pas en train d’ignorer la souffrance d’une partie importante des victimes de violences ?

Une enquête réalisée en 1980 sur la violence au sein des foyers américains (Behind Closed Doors: Violence in the American Family [disponible en librairie] de Murray Arnold Straus, Richard J. Gelles, Suzanne Steinmetz) révèle que les femmes commettent près de la moitié des violences physiques. Suzanne Steinmetz, l’un des auteurs de cette enquête, a remarqué que « [le] crime le plus sous-estimé n’est pas la femme battue, mais le mari battu ».

Dans la majorité des cas, les violences étaient commises simultanément par les deux conjoints. Néanmoins, l’étude a aussi révélé que dans 27% des cas, le mari était le seul coupable de violence physique et que dans 24% des cas, la femme était la seule coupable de violence physique. Les auteurs démontrent aussi que 4,6% des hommes mariés seraient battus par leur épouse, une proportion qui suggérerait la présence de « plus de 2 millions d’épouses très violentes » rien qu’aux États-Unis. Alors que 47% des maris violents avaient battu gravement leur femme au moins 3 fois au cours de l’année étudiée, 53% des femmes violentes avaient battu gravement leur mari au moins 3 fois au cours de l’année étudiée.


“Comme le montre la gravure du XVIIe siècle illustrant cet article, la violence commise par des femmes contre leur époux n’est pas une nouveauté. Dans son article Les hommes : victimes inacceptables de la violence maritale (en anglais), le docteur Malcolm George explique que même si ce type de violence illégitime a été exposé dans des livres depuis les années 1950, les premières références à des « hommes battus » dans des travaux universitaires n’ont été faites qu’en 1977 par Suzanne Steinmetz.”

 

Abonnez-vous

Puis validez votre inscription dans votre boîte courrielle

31 Commentaires

  1. Commentaire de Léonidas Durandal:

    (Vidéo) “UN VRAI FILM DE BOULES – SPOT DE PRÉVENTION CONTRE LE CANCER TESTICULAIRE” – MOVEMBER ET CERHOM du 05/11/2018.

    Enfin un spot qui s’adresse aux hommes avec un langage d’hommes. C’est vrai que je n’oserai pas aller demander des conseils à mon médecin, mais ça permettra peut-être quand même de décomplexer un peu.

  2. Commentaire de Léonidas Durandal:

    “Les femmes de plus en plus violentées et menacées au travail”, AFP du 31/05/2018.

    Où les violences faites aux femmes sont largement chiffrées. Où celles faites aux hommes sont tout juste évoquées.

    Pas d’explications. Pas d’éléments sur le sexe des auteurs de violences. Pas d’hypothèses. Amalgames entre “violences” et “menaces”, sans définir l’un et l’autre.

    De la belle manipulation médiatique.

    Juste un constat : plus les idées féministes progressent, plus les femmes ont l’air d’être mal à l’aise sur le marché de l’emploi.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Abonnez-vous

    Puis validez votre inscription dans votre boîte courrielle