Accueil » Eglise/Religion » L’incapacité de notre société à sortir d’un cadre catholique : les opposants au Pacs avaient tellement raison.
AIMELES Antiféminisme

L’incapacité de notre société à sortir d’un cadre catholique : les opposants au Pacs avaient tellement raison.

Publié le 30 janvier 2013 par Léonidas Durandal à 0 h 00 min

loyauté et d’engagement dans notre société.

 

 

Quand les gens s’apercevront qu’ils ne sont plus protégés par la loi, qu’ils peuvent s’en passer mais qu’ils n’en tirent aucun avantage, ils commenceront à se poser des questions. Quand le conjoint survivant ne bénéficiera pas de la pension de reversion de son conjoint décédé, quand le partenaire abandonné se retrouvera à la rue sur un coup de tête, quand le bâtard cherchera son père, le fruit sera mûr. Avant cela, il aura fallu imposer la possibilité d’un contrat de mariage protecteur et indissoluble pour les hommes et les femmes qui le souhaiteront. Quand la loi scélérate sur le « mariage pour tous » sera passée, nous devrons demander, comme les homosexuels de nouveaux droits. Comment pourront-ils nous les refuser ? A l’avenir, au lieu de défendre leur mariage qui n’est déjà plus qu’une coquille vide et malsaine, ne devrions-nous pas demander aux partis politiques de faire voter la possibilité d’un contrat de mariage indissoluble pour les hommes et les femmes qui désireront bénéficier d’un vrai engagement ?

 

130130pacs

Les autres problèmes révélés par le pacs : tuer la moralité d’une majorité pour satisfaire les penchants d’une minorité.

 

Outre l’absence de protection des partenaires qui s’engagent, l’instabilité de telles unions, l’abandon de la notion d’engagement et de loyauté, le pacs a ouvert la porte à l’institutionnalisation de toutes les perversions individuelles. En 1999, Mme Guigou voulait nous rassurer, il n’y aurait jamais de mariage homosexuel, grâce au pacs, alors que le pacs faisait justement partie d’un plan de normalisation homosexuelle. Elle mentait tout en le sachant, faisant honte à la politique et honneur à son sexe. Aujourd’hui, nous allons voter une loi qui va permettre de soustraite à un enfant son père ou sa mère et qui fait fi des besoins de l’enfant. Nous le lui devons. Nous le devons aussi à une succession de mensonges, à une lente « évolution », bien perçue par certains dont il faudra diagnostiquer la folie ou la possession. Fallait-il être détraqué pour avoir vu ce courant venir au profit d’une minorité et l’avoir encouragé quitte à déconsidérer le fonctionnement social d’une majorité ?

 

La machine perverse qui est en marche ne voudra pas s’arrêter seule.

 

Comme les pro-mariage lesbien savent si bien nous le dire, on ne doit pas aller contre « l’évolution ». Après avoir permis l’adoption pour des personnes seules, pour en arriver à l’adoption par des couples du même sexe, les manifestants pro-mariage lesbien affirment déjà leur volonté d’en arriver à la polygamie et à la vente des ventres (vidéo, circulaire de madame Taubira sur la francisation des enfants nés d’une mère porteuse à l’étranger). Derrière se profile, comme en 1968, la revendication pédophile. Quant à l’inceste, n’en parlons pas, il est déjà là puisque certains donneurs de sperme anonymes comptent plusieurs centaines d’enfants qui, devenus adultes, ne savent même plus avec qui ils peuvent avoir des relations sexuelles non incestueuses.

 

 

Une régression machiniste en dessous du règne animal

 

Loin d’une évolution, le système maximise la perte du désir sexuel et l’augmentation des déviances pour que les femmes puissent mettre bas et fournir le plus de bonnes petites unités travailleuses inconscientes au golem économique. Le golem économique croit pouvoir se nourrir des plus déviants. Il le croit parce que de grands groupes fonctionnent déjà de manière déviante et que des élites confondent leurs capacités intellectuelles avec leurs déviances personnelles et voudraient appliquer ces dernières à tous. Mais ils se trompent. La crise actuelle est là pour nous le rappeler. Quand nous nous en serons sortis, ce sera pour retomber de plus belle car les conditions familiales ne sont pas réunies pour donner des individus sains au système de production. Cette déliquescence morale, cet inceste généralisé, cette confusion identitaire, c’est la réalité de cette « évolution » proposée aujourd’hui au parlement par certains membres du PS.

 

Nos institutions politiques : l’impossible émancipation de la tradition catholique.

 

Si nos actes n’ont pas toujours de conséquences immédiates ou visibles, ils vont immanquablement vers leur but. Avec les mêmes bonnes intentions ces généreux idéologues s’étaient jetés à corps perdu dans la colonisation, puis dans la guerre, puis dans la collaboration avec les nazis, puis avec le communisme, déjà au nom de « l’évolution ». Il ne fallut pas longtemps pour que le peuple français subisse leurs incompétences. Si les sondages ne sont pas entièrement pipeautés, je me demande comment des gens qui ont tout raté peuvent avoir encore un peu de crédibilité auprès du peuple. C’est vrai, ils ont su phagocyter les relais culturels, alimenter tous leurs réseaux en argent frais et « >

Lire la suite

23 Commentaires

  1. Ping de Léonidas Durandal:

    "" En 2018, 0,9 % des couples cohabitants sont des couples de même sexe" Insee du 19/09/2019.

    Moins fertiles, ils se mettent moins en couple. Et nous avons calqué nos contrats de mariage civils sur ça. 

  2. Ping de Léonidas Durandal:

    "Le pacs fête ses 20 ans : comment il est presque devenu l'égal du mariage" L'Express du 15/11/2019.

    Se réjouir d'une mini mesure qui a entraîné une faillite légale complète. Pratiquement, les unions de duos ont tué le mariage. 

  3. Ping de Léonidas Durandal:

    "20 ans de pacs : l’union consacrée" Libération du 11/10/2019.

    Y-a pas à dire, avoir fini d'enterrer l'institution du mariage pour quelques duos qui voulaient vivre leur animalité comme les autres, il fallait le faire.  

  4. Ping de Léonidas Durandal:

    (Vidéo) « Terres de mission #55 : Notre invité, Christine Boutin, met fin à 40 ans de vie politique. », TVliberté du 26/11/2017.

    (Youtube a censuré la chaîne de droite TV liberté. A retrouver grâce à un moteur de recherche)

  5. Ping de Léonidas Durandal:

    « Le christianisme est-il une religion de guerre ? », L’Obs du 11/06/2017.

    C’est marrant d’imputer ce qui ne va pas à des succédanés de religion catholique qui ont été détournés de leur cause première, l’amour de Dieu. La faute n’en revient pas à la religion catholique, mais à tous ces mécréants qui ont voulu s’en passer en croyant pouvoir se réapproprier ses « valeurs » sans se soumettre à la volonté divine.

    • Ping de Garrido Manuel:

      Bonsoir,

      Je suis chrétien moi-même mais la religion catholique s’est malheureusement discrédité au cours de l’histoire en s’associant à des pouvoirs politiques dans le but d’assoir le sien propre. Elle a ainsi contribué au rejet des enseignements du Christ non parce que ceux-ci seraient mauvais, mais aujourd’hui parce qu’ils sont même ignorés, déclaré suspects d’emblée.

      Le catholicisme, d’autre part, a également échoué avec la science et s’opposant aux découvertes de cette dernière (Galilée, Copernic, Darwin) devenant ainsi le symbole d’un dogmatisme stérile.

      Le Christianisme a venir ne pourra pas renaitre sur le fondement de ce cadavre mal odorant… Il naitra de sa source première qui est la Vérité Divine que contient son message. C’est de la Parole de Dieu même que viendra le Salut.

      Esaïe 35:

      1  Le désert et le pays aride se réjouiront; La solitude s’égaiera, et fleurira comme un narcisse;

      2  Elle se couvrira de fleurs, et tressaillira de joie, Avec chants d’allégresse et cris de triomphe; La gloire du Liban lui sera donnée, La magnificence du Carmel et de Saron. Ils verront la gloire de l’Éternel, la magnificence de notre Dieu.

      3  Fortifiez les mains languissantes, Et affermissez les genoux qui chancellent;

      4  Dites à ceux qui ont le coeur troublé: Prenez courage, ne craignez point; Voici votre Dieu, la vengeance viendra, La rétribution de Dieu; Il viendra lui-même, et vous sauvera.

      5  Alors s’ouvriront les yeux des aveugles, S’ouvriront les oreilles des sourds;

      6  Alors le boiteux sautera comme un cerf, Et la langue du muet éclatera de joie. Car des eaux jailliront dans le désert, Et des ruisseaux dans la solitude;

      7  Le mirage se changera en étang Et la terre desséchée en sources d’eaux; Dans le repaire qui servait de gîte aux chacals, Croîtront des roseaux et des joncs.

      8  Il y aura là un chemin frayé, une route, Qu’on appellera la voie sainte; Nul impur n’y passera; elle sera pour eux seuls; Ceux qui la suivront, même les insensés, ne pourront s’égarer.

      9  Sur cette route, point de lion; Nulle bête féroce ne la prendra, Nulle ne s’y rencontrera; Les délivrés y marcheront.

      10  Les rachetés de l’Éternel retourneront, Ils iront à Sion avec chants de triomphe, Et une joie éternelle couronnera leur tête; L’allégresse et la joie s’approcheront, La douleur et les gémissements s’enfuiront.

      • Ping de Léonidas Durandal:

        Matthieu 16.18-19 :

        « Et moi, je te dis (Jésus s’adresse à l’apôtre Pierre) que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Église, et que les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle. Je te donnerai les clefs du royaume des cieux : ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux, et ce que tu délieras sur la terre sera délié dans les cieux. »

        Je suis toujours autant étonné de la capacité des témoins de Jéhovah, ou autre, à détourner la parole divine selon leurs propres croyances en omettant les textes qui les dérangent.

        L’Eglise est celle qui a permis le développement de la science partout en Occident. Il n’y a pas de doute là dessus. Aucun historien sérieux ne peut le contester. Quant à s’associer au pouvoir politique, c’est plutôt le pouvoir politique qui est venu La chercher pour la salir.

        Mais c’est vrai, notre Eglise n’est pas exempte de péchés, contrairement à vous.

        Vous êtes tellement parfait, je ne vous connais pas, mais cela en est renversant.

  6. Ping de Léonidas Durandal:

    « La CAF adopte une charte de la laïcité pour ses agents et usagers », Islam info du 23/10/2015.

    Les religieux athées sont vraiment coincés avec l’arrivée de l’Islam. Soit ils se montrent vraiment « tolérants » et doivent donc accepter une forme de communautarisme sur le territoire français. Soit ils se montrent tels qu’ils sont, intolérants, et ils empêcheront ceux qu’ils ont fait venir de pratiquer leur religion.

  7. Ping de Léonidas Durandal:

    « Quelle religion pour les jeunes patriotes », Jean Dutrueil NDf du 30/06/2015.

    Texte très séduisant.