Accueil » Etat de droit et politique » Affaire Dieudonné : M Valls est-il cynique ou sous l’influence de sa femme ?
AIMELES Antiféminisme

Affaire Dieudonné : M Valls est-il cynique ou sous l’influence de sa femme ?

Publié le 9 janvier 2014 par Léonidas Durandal à 16 h 06 min

Parfois il arrive que la petite histoire se mêle à la grande dans d’étranges accords. Les princes et les rois de ce monde prennent des décisions de manière officielle, en arguant de raisons officielles, tout en conservant pour eux des motivations plus profondes.

La « grande » histoire.

 

Officiellement M Valls a décidé d’avoir la peau de M Dieudonné parce que cela lui a été demandé par son propre parti, au nom de la lutte contre l’antisémitisme. En vérité, ce gouvernement en perte de vitesse et sous influence de personnes de la communauté juive apeurées par le moindre phénomène de contestation du lobby sioniste, ne peut plus compter que sur la popularité unique d’un de ses ministres, celui de l’intérieur, pour faire le sale boulot de la répression et de la désinformation qui devra masquer la misère d’un échec complet, idéologique et pratique, de nombreuses années de progressisme. team quenelleA cette fin, M Valls a sorti l’artillerie lourde avec les « zheures les plus sombres de notre histoire ». Le petit peuple des crédules va-t-il suivre ? Pas certain. Le système politico-médiatique doit désormais en faire des tonnes pour arriver à un résultat médiocre. Car de mouvements sociaux en mouvements sociaux injustement dénigrés, il en devient de moins en moins crédible. Il s’enfonce ainsi dans le mensonge et la manipulation plus que jamais, mais aussi dans la censure sociale jusqu’à dénoncer des lycéens pour les faire condamner à cause d’une photo où ils ont été pris en train de faire la quenelle, répression organisée grâce à l’entremise d’un de ces professeurs qui excelle aujourd’hui comme hier dans la collaboration. En vérité, pour préserver une paranoïa délirante et communautaire, certains n’ont plus de limites. Cela devrait les inquiéter s’il leur restait un tant soit peu de conscience, mais cette maladie sociale les rend d’autant plus aveugle qu’en arrière plan, c’est non seulement leur équilibre mental qui est en jeu, mais aussi leur position sociale. S’il leur reste un brin de lucidité, ils font dans leur froc en face d’un golem dont ils sentent bien qu’il est prêt à tout. L’absence de morale, ou la « morale individuelle » montre ici son échec complet. Des adultes référents se disant animés par de hautes valeurs, sont capables de dénoncer les élèves dont ils ont la charge, de les faire embastiller en toute bonne conscience quand ceux-là ne manifestent plus pour l’idéologie de leurs professeurs, et ils sont soutenus en cela par leur ministre, notre ministre de l’éducation nationale à tous, qui s’énerve quand on lui demande des comptes et qui n’y voit qu’un fait divers de plus dont on ne devrait pas se préoccuper (3). Après leur garde à vue, ces lycéens passent aujourd’hui même en conseil de discipline. Pour une seule photo qui a circulé sur internet où ils miment un geste sujet à interprétation, notre système éducationnel est en train de faire preuve d’autorité, au-delà de toute mesure. On rêverait que ce même système scolaire féminisé soit capable d’autant de zèle pour forcer les élèves à acquérir les apprentissages scolaires de base, ce pour quoi il est fait, en théorie (4).

 

Faillite institutionnelle

 

Chaque jour nous révèle son lot de faillites idéologiques institutionnelles. Et cela, en toute bonne conscience. Au nom de la lutte contre le fascisme, nos professeurs se comportent en fascistes, nos journalistes mentent, délirent, s’attaquent à la liberté d’expression, sciant étrangement la branche sur laquelle le peu d’humanité qui leur reste est perchée, et des ministres de gauche partent en guerre contre l’art, la culture, la liberté d’expression. Tout ce système possède sa propre logique. Animé de bonnes intentions, les siennes, il dit lutter pour le progrès alors même qu’il s’enfonce dans un type de décadence morale qu’aucune autre époque n’a connue. Pour eux, la catastrophe civilisationnelle n’existe pas, tandis qu’objectivement, toute notre société est en train de crever la gueule ouverte, et en premier lieu, la famille mais aussi tous ces citoyens dont la sacro-sainte liberté de choix nous mène collectivement à la dépression.

 

Comment des gens doués d’intelligence peuvent-ils cautionner un tel échec ?

 

Il faut être entré dans un délire social, comme je viens de l’écrire, mais il faut aussi que des choix de vie personnels alimentent ce délire. M Valls mène une action apparente de droite, faussement répressive contre les délinquants et réellement oppressive sur la dissidence. Il adopte des méthodes proches du fascisme en les justifiant par une lutte forcenée contre les nouveaux nazis de la République. Certes, le harcèlement fiscal administratif, les poursuites juridiques systématiques, le déploiement médiatique, chacune de ces mesures prises individuellement peut se justifier d’un point de vue républicain. Mais mises bout à bout, ces actions répétées donnent plus l’apparence du sacrifice d’une victime émissaire, que d’une réelle lutte contre le mal. Arrivées à ce point d’excès, ces dispositions ne se justifient plus du tout. Si la forme est très tendancieuse, le fond ne l’est pas moins. Qu’importe que ces nouveaux nazis auquel on s’attaque aient un discours cohérent et foncièrement anti-nazi (lutte contre la paranoïa collective de la shoah en rapport avec une lutte contre un état racialiste). Cette cohérence ne convient pas au système. Elle est donc classée dans le mal et poursuivie. De nouveaux Torquemadas sont chargés de ce travail de purification. Ils ne brûlent plus, mais soumettent à la question un individu pris comme contre-exemple, et contrôlent ainsi idéologiquement et socialement des millions de citoyens sans véritablement se mettre en dehors de la loi (bien qu’une telle nécessité soit forcément tentante). Les institutions sont ainsi respectées tout en étant complètement dévoyées, car celles qui sont censées protéger le citoyen, servent en fait de moyen de contrôle des consciences. Ici, l’Etat dépasse totalement ses prérogatives en voulant se substituer aux consciences individuelles.

Valls autoritaire

L’influence de l’environnement de M Valls dans la manière d’agir de ce gouvernement.

 

M Valls est donc l’outil d’une propagande plus large qu’il incarne. Il est possible qu’il soit cynique, qu’il ait bien conscience de tout cela, ou qu’il juge son action « moins pire » que de laisser M Dieudonné s’exprimer. Il est aussi possible que sa conviction professionnelle soit renforcée à titre personnelle par ses proches. Son « attachement indéfectible à Israël à cause de sa femme » n’est plus là de l’ordre d’un sentiment bien froid et qui pourrait être le propre d’une forme de cynisme. Ici, il ne semble plus calculer mais s’être impliqué personnellement. Seul face à sa conscience il lui serait impossible de continuer un tel boulot.  Objectivement, je ne crois pas qu’il ait sombré à ce point de perversion. Je crois plutôt que tout simplement et comme de nombreux Français sûrs de leur statut, il subit l’influence aveugle de sa femme. Il est étonnant d’ailleurs de voir ici comme ailleurs, la différence de traitement entre l’humoriste et ceux qui attaquent l’humoriste. Dieudonné est maintenant réputé pour avoir un entourage peu à même de l’éclairer, ce qui expliquerait son « déraillement » des rails en or qui lui avaient été promis en échange de son servage (5). Mais qu’en est-il de l’entourage de notre ministre de l’intérieur. ? Son »attachement indéfectible à Israël par sa femme » ne serait-il pas à interroger avant d’interroger l’entourage de M Dieudonné que les médias se font fi de juger pourtant sans même le connaître ? M Dieudonné est resté discret sur sa vie personnelle. Il n’avait donc pas à être attaqué sur ce point. A l’inverse qu’est-ce qui a pris à M Valls de nous révéler ce point si sensible chez lui ?

Valls d'amour

 

Ces hommes contrôlés par leurs sentiments personnels sont inquiétants.

 

Le coeur est une chose qui doit être soumis à la raison, et alternativement à la foi. Des hommes qui évoquent ce genre de pulsion amoureuse envers un Etat qui n’est pas le leur, et à travers cette déclaration d’amour, qui visent leur femme, ne sont pas encore aptes à gouverner (la phrase exacte est celle-ci « par ma femme, je suis lié de manière éternelle à la communauté juive et à Israël » (2)). Leur femme l’est peut-être, mais pas eux. Un homme adulte sait se méfier de l’influence de sa femme, et des sentiments extrêmes qu’elle peut provoquer en lui. Il ne doit jamais prendre à la légère ce genre de facteur. Je pense même que dans la plupart des cas, un homme ne devrait surtout pas se référer à sa femme pour prendre des décisions politiques. Celles qui veulent influencer la conduite du monde et dépasser leurs prérogatives se plantent presque immanquablement. Et elles entraînent avec elles, les hommes qui les suivent. Toutes les qualités d’un homme ne lui servent à rien quand il suit sa femme dans des domaines où il devrait la guider. C’est son rôle de la remettre à sa place de femme. Il semble que M Valls n’ait pas encore cette force morale et que nous devions encore longtemps le voir prendre des décisions politiques entachées par un manque de virilité effectif. M Valls n’aurait pas dû accepter la curée. Il aurait dû modérer les ardeurs de son parti et de sa femme. On ne devient pas un grand homme politique sans en passer par quelques actes de résistance. Si on cède à tout, on peut avoir l’apparence de l’autorité, on en est pourtant réellement dépourvu. M Valls n’est pas encore l’homme politique que nous attendons en France. Et s’il l’était, il serait bien trop mal entouré pour exercer sereinement son pouvoir. Cet homme remarié (1), ayant déjà passé entre les mains de plusieurs épouses, ne me semble pas apte à faire éclore les valeurs qui le portent.

 

 Soutien entier à M Dieudonné.

Pour terminer, j’aimerais remercier M Dieudonné pour son courage. Celui-ci est sali de manière injuste et sur toutes les formes possibles et imaginables. On ne traite pas ainsi un être humain qui essaye de débloquer un peu notre société coincée de partout. La France a particulièrement besoin d’humour en ce moment, de son humour. Comme de nombreux Français, mohamétans, juifs, catholiques, athées, tous ceux à qui il reste un peu de courage, j’ai envie de te dire « On est avec toi, on te soutiendra autant que nos moyens nous le permettrons, et continue ».
Et comme nous avons besoin d’humour, oui, de nous moquer un peu des uns et des autres, et de nous-mêmes, je publie en même temps que l’article, cette petite vidéo qui n’a pas la prétention d’être aussi marrante que celles de M Dieudonné, mais qui saura, je l’espère, faire sourire certains d’entre vous malgré ce climat social qui ne cesse de se tendre bêtement :

 

Si la vidéo a un soucis, pas de son, ou compte censuré comme sur Youtube, tentez Dailymotion ici.

A tout choisir, Léonidas entre dans la team quenelle :Léonidas quenelle

 

1 Paris Match du 07/08/2013, Manuel Valls à Anne « All you need is love. »

 

 

2 Youtube « Je suis lié de manière éternelle à la communauté juive et à Israël ».

 

 

3 L’express du 08/01/2014, Quenelle des lycéens, le haut le coeur de Vincent Peillon.

 

 

4 Evaluation internationale PISA des élèves, aimeles.net du 06/12/2013

5 Campagne anti dieudonné, France Info touche le fond, ER du 07/01/2013

3 Commentaires

  1. Ping de Léonidas Durandal:

    « Tollé après les propos de Dumas sur Valls, « probablement » sous « influence juive » », Le Monde du 16/02/2015.

    C’est marrant cette façon de vouloir nier les évidences…

    Anelka avait déjà repris ma remarque il y a presque qu’un an. Mais il n’y a pas plus aveugle que ceux qui ne veulent pas voir #CharlieMoutons

  2. Ping de kasimar:

    « par ma femme, je suis lié de manière éternelle à la communauté juive et à Israël » Quand même! vous avez oublier le quand même.Sinon en parlant d’humour, un type qui ressemble trait pour trait à Soral a parodié Soral dans le Soral show 1,2 et 3 . Que l’on soit pour ou ceontre Alain soral il faut reconnaître que les vidéos disponibles sur Youtube sont extrêmement hilarante. A visionner fou rire garanti.

  3. Ping de ALEXANDRE:

    Très drôle la vidéo coup de poing avec la talmudo-feministe!

    Laisser un commentaire

    Premier commentaire ou VPN ? Le commentaire sera mis en attente de validation

    -

    Votre sexe SVP :

    -

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.