Accueil » Homme féministe » Mort de Lucien Neuwirth, un « gaulliste » qui permit la légalisation de la pilule contraceptive en France
Antiféminisme Aimeles

Mort de Lucien Neuwirth, un « gaulliste » qui permit la légalisation de la pilule contraceptive en France

Publié le 26 novembre 2013 par Léonidas Durandal à 16 h 24 min

« La femme devenait libre de son corps, libre de savoir avec qui elle voulait faire un enfant, et avec qui elle voulait se contenter d’avoir une vie amoureuse sans conséquence, c’est tout, pour moi, ça me paraissait logique. » (1)

Traduction : « Nous vivions une époque de non-questionnement moral et je l’ai accompagnée. En tant qu’homme, j’ai été très content qu’on puisse se servir du corps des femmes comme d’une serpillière, et j’ai appelé cela liberté, absence d’hypocrisie et amour pour les femmes, servant en cela le pouvoir féministe. Tandis que je réduisais toutes les femmes à des objets de consommation sexuel consentants, je me faisais gloire d’améliorer le sort de la France. »

 

Lucien Neuwirth.

Lucien Neuwirth fut parait-il résistant durant la seconde guerre mondiale, mais il permit le retour du Général De Gaulle. Ce dernier allait installer une République forte qui se révélerait complètement inadaptée aux temps amoraux qui s’annonçaient. Aujourd’hui l’incompétence croissante de nos gouvernants s’étend d’autant plus que la structure pyramidale de la 5ème République voulue par le Général de Gaulle, y est large. Lucien Neuwirth participa aussi au retour au pouvoir d’un Général qui mentirait aux Français sur la question de l’Algérie, et qui loin de régler les problèmes là-bas, les repousserait à plus tard. Aujourd’hui le divorce entre la France et l’Algérie est une plaie béante dont chacun se reproche les conséquences.  Au lieu d’assumer les résultats de la colonisation, nous avons choisi, à l’image des Anglais, de fuir et de laisser le chaos s’installer derrière nous.  Cette attitude irresponsable est la prérogative des forts qui ne le restent pas bien longtemps.

Loi Neuwirth (1967) : la droite orléaniste lance le mouvement des lois sociétales от Léonidas Durandal на Rutube.</
Lucien Neuwirth fut donc de ces personnes ambivalentes qui comme tout à chacun, peut-être plus que tout à chacun, ont su mêler réussites et échecs à leurs existences.  Il est étonnant de voir comment le jeune homme impétueux prêt à donner sa vie pour la France à 16 ans, allait devenir, en pleine conscience et à l’âge de la raison triomphante, le fossoyeur moral de notre pays.  Rien n’est jamais acquis à l’homme.

 

 

Retour sur images.

Car ce qui devait être un des plus grands progrès du 20ème siècle s’est transformé en un scandale sanitaire et moral sans précédent (2). Les féministes, accompagnées de nombreux hommes lubriques,  laissaient croire aux femmes qu’amour et baise pourraient se confondre ou se dissocier au bon vouloir de chacune grâce à la pilule contraceptive. Dès ce jour, les femmes useraient de leur corps pour des relations futiles qui allaient conduire hommes et femmes à devenir des étrangers les uns pour les autres. Aujourd’hui, le culte de la pilule est progressivement abandonné en France, même si pour des raisons de sectarisme, on en conserve son image immaculée. Entre temps l’amour lui, s’en est allé.

 

La violence des moyens de contraception anti-naturels.

Loin de pacifier la société, l’utilisation de la contraception anti-naturelle l’a rendue beaucoup plus violente en contribuant à la banalisation du sexe, aux séparations futiles, et au quiproquo des corps et des âmes. Les hommes ont pu se servir du corps des femmes sans en assumer les conséquences. Les femmes ont pu fantasmer de se comporter effectivement hommes. Chacun s’est dévalorisé.

 

A l’avenir

Dans une société saine, dans un futur plus ou moins proche, le respect des femmes et des hommes passera par une chasteté en forme de renoncement à cette technologie mortifère. Ainsi hommes et femmes ne dissocieront plus liberté et responsabilité comme ce fut le cas à une époque trop courte qu’un personnage comme Lucien Neuwirth contribua à raccourcir. 

 

131126neuwirth

 

1 Figaro du 26/11/2013, Lucien Neuwirth est mort.

2 Aimeles du 19/07/2013, Pourquoi la pilule contraceptive n’est pas encore interdite ?

Pour recevoir l'infocourriel mensuel

Dernière étape : Cliquez sur le courrier qui va vous être envoyé pour valider votre inscription

7 Commentaires

  1. Commentaire de kasimar:

    Ca me fait penser que je n’ai pas encore fini de lire « misère du désir » d’Alain Soral que j’avais commencé il y a plus d’un an, il en parle très bien dans cet ouvrage. Bon je vais être un peu hors sujet, mais j’ai jugé important d’en parler maintenant que ce blog commence à vivre un peu plus : vous pensiez que les Antigones feraient quelque chose pour les droits de l’homme bafoués au nom de ceux des femmes qui sont largement privilégiés ? Eh bien regardez ceci :http://www.dailymotion.com/video/x17kupp_paris-france-24-11-2013-manifestation-antigone-contre-les-violence-faites-aux-femmes_news?start=1Les Antigones ne sont pas très claires dans leur position, j’avais déjà entendu d’ un intervenant que les Antigones (en tout cas certaines parmi elles)seraient pour la théorie du genre et dénoncent l’ « inégalité » des salaires.Je crois et celà n’engage que moi, que les Antigones sont là pour donner une opposition factice aux Femens, les unes étant de droite tandisque les autres seraient de gauche.Mais l’idéal féministe lui perdure, les mêmes escroqueries. J’entends déjà ceux qui me répondraient, oui mais les Antigones sont féminines, ont l’air douces … N’oublions pas que ces filles sont filles de patrons donc embourgeoisées jusqu’au bout des ongles. Et les grandes figures du féminisme en tout cas concernant les femmes sont issues de milieu bourgeois : Olympe de Gouges, Simone de Beauvoir et tant d’autres.Le jour où je verrais des mères de famille, des femmes ouvrières ou caissières créer un mouvement alors je serais déjà plus rassuré.

    • Commentaire de Léonidas Durandal:

      Dans tous les cas, la stratégie des Antigones n’est pas ma priorité. Qu’elles s’expriment, on verra bien si cela porte du fruit. Il est difficile de juger a priori, tandis qu’il est facile de juger les mouvements féministes pour les résultats qu’ils ont donné. Et puis, il faut leur laisser un peu de temps pour se structurer, adapter leur discours et assumer une forme de dissidence. Cela ne se fera pas facilement. Elles ont un gros boulot devant elles.

      • Commentaire de kasimar:

        En tout cas elles ont mon soutien pour ce qui est d’assumer pleinement leur féminité n’en déplaise aux bien pensants et à leur pions idiots utiles (toujours les mêmes !) qui critiquent ces femmes. Ces femmes sont un aura très attirant du fait de leur féminité et de la pureté qu’elle dégage de leur image.J’espère en tout cas qu’elles sont pas pour le fait que les femmes abandonnent leurs enfants pour se consacrer à leur carrière car c’est carrément pas en adéquation avec leur mouvement.Mais bon laissons au temps le temps effectivement

  2. Commentaire de gastirad39:

    Confier le sort des prostituées à des gouvernants, c’est confier nos
    poules à des fouines et des renards !Le corps n’est pas une marchandise : Beau slogan !

    Creux et dénaturé comme d’habitude et promis à des lendemains qui
    déchantent comme toute loi féministe simpliste. Je ne défends pas la prostitution. Le client n’achète qu’un erzatz d’Amour, une illusion.Echanger du sexe contre des avantages matériels, de la
    protection …, c’est le plus vieux métier du monde.

    Avant l’humanité, c’était chose archicourante et on peut le
    constater encore chez la plupart des animaux.Et cette loi, qui atteint le summum de l’hypocrisie, ne changera rien. la « marchande » est libre de vendre sa « marchandise », mais le client n’a pas le droit d’acheter !Il faut un esprit tordu, dénaturé par le  féminisme pour justifier cela !

  3. Commentaire de kasimar:

    Et en guise de remerciement, les féministes réprimandent la sexualité masculine en luttant contre les clients de la prostitution, contre peut être la pornographie et contre la drague via les lois ambigües du harcèlement sexuel. Merci les gars (les soixante-huitards), grâce à vous elles ont pu obtenir ce qu’elles ont voulu, jusqu’à interdire votre propre droit à disposer de votre corps. Vous avez lutté à leurs côtés aujourd’hui elles se sont révélées être encore plus tyrannique que l’objet de leur lutte de l’époque.

    • Commentaire de Léonidas Durandal:

      Pour moi, il est normal de lutter contre la prostitution. Les hommes qui vont voir des prostitués ne se comportent pas mieux que les femmes qui livrent leur corps pour de l’argent, même si c’est différent. Je crois que nous devrions apprendre à nous comporter de manière honorable en tant qu’hommes si nous désirons exiger un peu de respect de la part des femmes. De manière identique, la pornographie nous enferme, au lieu de nous ouvrir aux femmes. Ce sont les féministes qui ont voulu autoriser la prostitution et la pornographie au nom des droits individuels. Elles ont flatté les hommes dans ce qu’ils avaient de plus fragile. Si aujourd’hui, elles reculent, tant mieux. Cela prouve simplement qu’elle avouent s’être trompées. Le problème dans tout cela, c’est que les hommes sont les cocus de l’affaire : on leur avait vendu la libération sexuel en échange d’une destruction de la famille. Et aujourd’hui, on essaie de leur retirer le peu qu’on leur avait concédé. Il ne faut jamais traiter avec une féministe, en rien.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Pour recevoir l'infocourriel mensuel

    Dernière étape : Cliquez sur le courrier qui va vous être envoyé pour valider votre inscription