Accueil » Retour sur nous » Où en sont les représentants des hommes aujourd’hui ?
AIMELES Antiféminisme

Où en sont les représentants des hommes aujourd’hui ?

Publié le 14 novembre 2014 par Léonidas Durandal à 19 h 42 min

Dans l’ensemble, il semble y avoir une sorte de tassement en ce moment. Les mouvements d’hommes pourtant déjà faible à la base, sont également divisés idéologiquement.

Au Canada de langue française, le débat oscille entre défense de la tradition et relativisation du féminisme. Olivier Kastlé publie encore quelques articles sur blog. Il défend une laïcité anti-islamique, et plutôt sceptique face au féminisme. On pourrait qualifier la démarche d’anti-communautariste, la communauté nationale et ethnique servant de base à ses réflexions. Pat schefIl est proche en cela de Patrick Scheffer qui a publié en plus quelques écrits sur la domination féminine, dont le principal, le « vernis de l’innocence ». Il ne tient plus de blog pour la cause en ce moment. Peu de nouvelles nous sont parvenues de Jean-Claude Boucher ou de Jean-Pierre Gagnon depuis la publication collective « 300 000 femmes battues, y-avez-vous cru ? ». Le site du mouvement, l’après-rupture semble un peu en friche. Idem du côté de Gilbert Claes. Toujours du côté du Canada mais dans un autre registre idéologique, Yvon Dallaire poursuit son combat pour les hommes, qu’il a orienté vers l’épanouissement des couples. En Belgique Michel Willekens après avoir tenté d’informer largement sur le syndrome d’aliénation parentale et la situation des pères (« La vie des pères », avec Kérim Maamer), semble avoir rejoint le collectif « La Grue Jaune », né après les différents mouvements de père sur les édifices publics l’année dernière, idée intéressante au possible puisqu’il tente de rassembler les différents mouvements de père. Olivier Gourson gère le site sur internet. philippe.veyssetPhilippe Veysset s’occupe de l’association avec pour soutien Patrick Guillot qui poursuit son combat pour l’égalité (GES), quand bien même les hommes auraient été jusqu’ici particulièrement victimes de ce concept arme de guerre du féminisme et des mouvements d’indifférenciation. Serge Charnay qui s’était fait remarquer justement en montant sur une grue, dort aujourd’hui en prison après qu’il n’eut pas supporté une énième séparation d’avec ses enfants. Nicolas Moreno qui l’accompagnait et qui voulait « privilégier l’action » serait parti à l’étranger depuis… Yann VasseurYann Vasseur avec SVP Papa poursuit son travail de fond auprès des institutions politiques et tente toujours de monter un mouvement de père efficace aussi bien en termes de défense des pères devant les tribunaux que de défense des pères en matière politique. L’initiative de réinformation sur internet des conditions légales et sociales de la parenté, 2parents.net, semble être entre parenthèses même si les archives de ce site restent intéressantes. alexis aguettantAlexis Aguettant continue d’entretenir le blog « Homme, Culture et identité », un site qui a pour ambition d’élever le niveau de réflexion des hommes en relayant des analyses intéressantes. Il met aussi en réseau les forces vives qui défendent la famille. Le mouvement « Condition Paternelle » mené par Stéphane Ditchev collabore aux réunions politiques de lois sur la famille et tente de faire avancer la nation de déjudiciarisation lors des divorces.. Sos Papa, l’association historique de défense des pères devant la justice, continue son travail institutionnel autour de l’enfant tout en essayant de ne pas trop faire de vagues, nous verrons cela un peu plus loin. Gérard Révérend président de l’association Les papas=Les mamans voudrait faire éclater les repères traditionnels en matière de paternité mais désirerait tout de même maintenir le lien de filiation d’un enfant lors d’une séparation (sic, voir aussi les propos John-goetelend’Eric Verdier sur altersexualité.com). Dans un autre registre, mais finalement assez proche, Jean Gabard veut redonner une place au père, mais qui ne serait pas traditionnelle et emprunte des « clichés sexistes de la société patriarcale ». Pascal Dazin veut se concentrer sur les droits de l’enfant. Enfin le dernier mais non des moindres, John Goetelen continue d’animer son blog suisse « Les hommes libres » tout en abordant des thèmes généraux de son point de vue d’homme, de père, de défenseur de la masculinité.

 

Politique, pas politique ?

Aujourd’hui, les associations de pères sont tellement faibles qu’elles ont surtout peur de cliver par des propos qui pourraient gêner certains de leurs membres. Ainsi, elles ne prennent pas partie dans les grands débats de société qui concernent la « >

Lire la suite

32 Commentaires

  1. Ping de Léonidas Durandal:

    (Vidéo) "Jaf Ta Mère 1 – Présentation des origines d'Équité Parentale, le 16 Mai…." Stéphane Lambert du 15/11/2019.

  2. Ping de Léonidas Durandal:

    (Vidéo) "Jean Latizeau président de l'association SOS papa Répond à nos questions ( Première partie )" Juste papa du 23/11/2019.

    et la deuxième partie

     

     

  3. Ping de Léonidas Durandal:

    "Jaf Ta Mère 3 – Claude Neris SOS Exclusion Parentale – Abus des services Sociaux" Stéphane Lambert du 13/12/2019.

    En même temps, le type demande la sanction des pères qui ne veulent pas s'occuper de leur famille. comme s'ils n'y étaient pas poussés. Comme si nous avions besoin de ça. Comme si ce n'était pas déjà le cas dans la loi. Ah, cette tendance à se coucher avant d'avoir combattu (de ne pas vouloir accepter le combat qui vous a été imposé) :

     

  4. Ping de Léonidas Durandal:

    (Vidéo) "John Goetelen, anti-féministe", Tribune de Genève du 07/03/2018.

  5. Ping de Léonidas Durandal:

    (Vidéo) "J'arrête (de défendre les droits des hommes). Au suivant !" Alexis Fontana du 12/11/2019.

     

  6. Ping de Léonidas Durandal:

    (Vidéo) "Télé-Québec – Bitch! Une incursion dans la manosphère (16/10/19) (720p)"  Tele québec du 01/10/2019.

    LA société n’a pas encore ouvert les oreilles.

    • Ping de Jean de sexe male:

      La revendication de l'égalité hommes-femmes est une revendication sexiste. La demander c'est ne pas respecter la différence de l'autre sexe. Pendant des millénaires les hommes, ne respectant pas la différence de la femme l'ont considérée inférieure. Aujourd'hui les femmes ne respectant pas la différence de l'homme ont tendance à le considérer mal éduqué ou malade. Il est pourtant nécessaire d'assumer la différence des sexes sinon si un homme égale une femme, une femme peut remplacer un homme, une mère peut remplacer un père. Aujourd'hui en étant dans cette idéologie égalitariste on veut institutionnaliser l'inutilité des hommes et des pères dans l'éducation des enfants (avec la PMA pour toutes

  7. Ping de Jean Gabard de sexe male:

    Tant que les hommes (comme les femmes) revendiqueront l'égalité femmes-hommes les hommes ne pourront pas exister en tant que père. L'égalité ne peut exister entre un homme et une femme. C'est la raison pour laquelle il faut respecter strictement l'égalité en droits. Si on croit qu'une femme égale un homme, une femme peut très bien remplacer un père….

    Jean GABARD Auteur de : –  « Materner ou éduquer – Refonder l’école », Les Editions de Paris.  « Le féminisme et ses dérives – Rendre un père à l’enfant-roi » Les Editions de Paris.

  8. Ping de Léonidas Durandal:

    (Vidéo) « Entretien sur la paternité avec Didier Quiertant de SOS Papa – Nord Picardie » Café des hommes du 08/05/2019.