Accueil » Femme moderne misérable » Pourquoi les hommes détestent les femmes intelligentes ?
Antiféminisme Aimeles

Pourquoi les hommes détestent les femmes intelligentes ?

Publié le 27 septembre 2014 par Léonidas Durandal à 12 h 22 min

Merveilleux  outil que celui d’internet qui permet de savoir les questions que les internautes se posent avant d’arriver sur votre blog. Entre les recherches philosophiques comme « homme qui se fait enc…. et qui leche une femme », et les questions plus existentielles du genre « fille grosse en short moulant », ou les traditionnels « petite pute, lesbienne attachée, vidéo de femme violée dans la rue et qui aime sa, histoire d’agression viol x gay » (j’ai laissé les erreurs d’orthographe), il arrive parfois qu’un(e) internaute me surprenne. Souvent, cette personne a trouvé la réponse en venant sur mon blog. Mais parfois comme ici, il me semble que son questionnement mériterait un article complet tant je n’y ai pas encore répondu précisément. A toi, internaute anonyme qui est arrivée sur mon site en te demandant

« pk les hommes détestent les femmes intelligentes »,

je t’adresse mon humble contribution.

Une femme intelligente est la chose du monde la plus détestable qui soit pour un homme car elle cumule toutes les tares. Mais la pire de toutes est qu’une femme intelligente est une femme qui se croit intelligente. En fait, c’est souvent une femme incapable de faire preuve de cet esprit propre aux femmes, cette espèce de mélange fait d’accueil fragile et de confiance. Elle semble ignorer que l’homme est là pour son corps. Elle veut entretenir une conversation logique d’égal à égal avec lui, tandis que l’homme la surpassera toujours en ce domaine. Quand elle persiste en croyant tenir la route, elle se dévalorise d’autant plus. Une femme intelligente est donc une femme ridicule au possible. Elle est souvent orgueilleuse et au moment où elle est persuadée que son intelligence peut lui servir dans la vie, elle ne sera qu’un poids pour sa famille. Car on sent bien, qu’entre son travail et sa famille, la femme intelligente, en particulier moderne, aura vite fait de choisir son camp, celui où elle se sentira le plus à l’aise et qui la fera briller. Et comme ce ne sera pas dans le cadre de relations humaines affectives et familiales, tous les hommes qui la côtoieront se poseront la question de devenir homosexuel avant d’entamer une relation avec l’une de celles-là. C’est la raison pour laquelle la femme intelligente restera plus souvent célibataire qu’une autre : les hommes à pulsions homosexuelles restant encore une minorité dans notre société.

 

La femme intelligente n’apporte rien à l’humanité.

 

Car la femme intelligente est surtout une handicapée des relations humaines. Elle cache sa blessure narcissique par des études poussées et refuse de prendre en compte sa réalité finie. Elle ne sait pas que la femme est par essence mortelle, et que son temps est compté, plus que celui d’un homme. Elle vit comme si son horloge biologique ne devait pas s’arrêter autour des 40 ans. Une femme qui poursuit ses études jusqu’à 25 ans, puis stabilise sa vie professionnelle vers les 35 ans et qui croit pouvoir ensuite construire un cadre familial stable comme elle a construit son plan de carrière, est une abrutie sans nom, une handicapée affective. Elle a fait passer la charrue avant les bœufs, et n’a pas investi dans les compétences qui aurait fait d’elle, une bonne épouse et mère. Elle ne sera d’ailleurs jamais l’une de celles-là, parce qu’elle ne sait pas comment faire. Elle est et sera toujours complètement paumée par rapport aux attentes d’un homme et/ou de sa famille.

 

fem int chretienne

Une femme intelligente n’arrivera jamais à ça.

 

La femme intelligente est un poids pour sa famille.

Tandis que l’homme aura besoin d’une personne capable d’abnégation pour accueillir les souffrances de chacun chez lui, pour adoucir la vie de son foyer, pour prendre soin de ses enfants, il pressent bien que la femme intelligente n’arrivera jamais à se réaliser dans ce cadre. femme int workImaginez un peu celle qui commande toute la journée au bureau, et qui à la maison doit donner son corps, son temps, son attention aux autres pour qu’hommes et enfants vivent (ou même simplement naissent). C’est parfaitement contre nature et l’homme aura l’impression qu’elle ne remplit pas son rôle tout en le privant du sien. Voilà pourquoi hommes et femmes intelligents ne se rencontrent jamais dans la pratique. La femme intelligente se retrouve le plus souvent avec un déficient affectif, comme elle. Et c’est le mieux “>

Lire la suite

422 Commentaires

  1. Ping de Léonidas Durandal:

    “Lisa Bouteldja, la “beurette” militante” L’Obs du 13/01/2018.
    Cet article aurait bien été en commentaire de l’article de neomasculin sur le culte de l’attention.

  2. Ping de Olivier:

    Bonjour, Monsieur Léonidas Durandal.

    Mes compliments pour ce blog remarquable, que je découvre.

    J’ai lu ce réjouissant billet, en particulier, après avoir été intrigué par son titre provocateur lequel, en même temps, m’a vaguement inquiété quant à ma santé mentale puisque, depuis toujours, je soutiens qu’il n’y a rien de plus agréable que la compagnie d’une femme intelligente.

    Il s’avère simplement que, pour moi, l’intelligence féminine vraie relève de la sensibilité que vous évoquez et qu’une fois levée cette apparente contradiction, nous sommes donc pleinement d’accord.

    Comme disait Vialatte : “Et c’est ainsi qu’Allah est grand” !

    Avec mes sincères remerciements pour le plaisir que me procure la lecture de votre prose, je vous souhaite une bonne continuation sur la voie verticale.

    P.S. : connaissez-vous “Le Message Retrouvé”, de Louis Cattiaux ?

    http://www.lemessageretrouve.net/

  3. Ping de Galland Clara:

    Ton article est une honte.

     

    Tu veux sans doute une femme moche, soumise et stupide comme toi pour te rassurer.

     

     

    A partr du moment ou une femme possède une grande qualité : beauté, intelligence, don… elle sera toujours méprisée et rabaissée par des hommes qui ont sûrement un quotient intellectuel inférieur à la moyenne.

     

     

    Pourquoi tu crée un site sur l’anti féminisme ?

    Tu n’aimes pas les femmes ? Tu veux les violenter ?

     

    Ton article est une atteinte à la liberté des femmes et tu mériterais une garde à vue pour écrire ce genre de propos.

     

     

     

    Les hommes comme toi font partis de ceux qui ne feront jamais avancer le monde et la société.

    Clara Gld, 21 ans, gentille, un peu intelligente, mignonne, sympa, tournée vers les autres, ne supporte pas l’injustice. Et toujours célibataire et fière de l’être. Ne veut qu’un enfant ou adopter.

    • Ping de Léonidas Durandal:

      Avis à la population. Une jeune femme féministe très très généreuse sur le site antiféministe aimeles cherche… à rester seule car elle est fière d’être célibataire. Elle refuse de pondre parce que nous sommes déjà trop dans ce monde. Et comme cela, elle n’aura pas à affronter les affreux questionnements induits par son horloge biologique. Selon ses propres dires, elle n’est pas très intelligente, mais elle se bat pour défendre les femmes intelligentes, dont elle ne fait pas partie bien entendu, car elle est modeste. Si elle insulte les méchants hommes, et se donne le droit de déformer leurs propos, c’est qu’elle a raison contre eux, raison pour laquelle elle ne veut surtout pas en rencontrer un. Car les hommes ressemblent tous à Léonidas Durandal. Quand les hommes ne seront plus comme Léonidas Durandal, elle acceptera de tomber amoureuse. En attendant, elle continuera à cultiver l’amour de l’humanité avec son chat chat. Maouuuuuuuuuuu.
      Je vous autorise à vous caresser en pensant à moi.

      • Ping de Lou:

        Vous savez, j’ai trouvé votre site via cet article. J’ai toujours trouvé ça dommage l’utilisation du mot intelligente dans votre texte.Dans un monde ou l’intelligence et la rationalité sont portées aux nues car c’est sois-disant grâce à elles que l’on se fait une place dans ma société, vous provoquez des réactions sentimentales. Vous touchez aussi au sentiment d’infériorité que beaucoup de femmes ont.A partir de là, c’est fini, les lectrices seront dans la réaction pas dans le vrai débat. Vous expliquez ici que les hommes n’aiment pas les femmes orgueuilleuses et carriéristes mais je doute fort qu’une femme capable de raisonner et cultivée rebute les hommes ( il suffit de voir les déclarations d’amour envoyées à Virginie Vota ).Peut-être devriez-vous expliquer que l’intelligence, ce n’est pas forcément faire carrière. Enfin, c’est une suggestion. Certaines réagissent comme ça parce qu’on leur a dit toute leur vie intelligence= avoir des bonnes notes à l’école + faire carrière, elles vous découvrent ici, lisent votre articles en diagonale et repartent encore plus confirmées dans leurs convictions alors que d’autres articles pourraient les faire se remettre en question.

        • Ping de Manuela:

          Je crois que les hommes intelligents ont peur des femmes sensibles.

           

           

          • Ping de Léonidas Durandal:

            Les “hommes intelligents” ont été parfois poussés dans les études par une mère avide. Du coup, ils ont un rapport parfois malsain à la féminité : ils ont peur des femmes “normales” qu’ils identifient à des femmes de pouvoir qui pourraient les écraser comme leur mère. Du coup, ils renouvellent le schéma familial en prenant une femme déséquilibrée qui saura, étonnement, les rassurer. Vraiment, je voudrais que vous incluiez cette donnée dans nos débats, je le répète, et je vais être peut-être plus précis pour ne parler que de ce que je connais bien : les hommes ne choisissent pas de qui ils tombent amoureux. Le rapport qu’ils ont développé avec leur mère est central pour expliquer leurs attirances. Je sais que ce n’est pas exactement pareil pour les filles qui scrutent de manière bien plus objective, leurs potentiels prétendants. Cependant, même les femmes, plus tard, peuvent être bouleversées par une rencontre avec un homme, au point d’en oublier tous leurs principes. Je ne veux pas être méchant, mais cela se produit souvent quand les impératifs reproductifs ont été dépassés.

          • Ping de Manuela:

            Ce n’est pas facile d’élever des garçons, pourtant je croyais que c’était plus simple que d’élever une fille. Je ne cherche pas à excuser les mères abusives mais je crois qu’elles le sont tout autant avec leur filles et les conséquences sont tout aussi dramatique pour certaines. Et d’ailleurs les femmes abusées par leur mère, se mettent souvent avec des hommes qui partagent des points communs avec leur mère à elles.

             

    • Ping de Xiep:

      Et à 50 ans, tu deviendras la vache à lait d’un gigolo tanzanien qui te frappera et te piquera ton fric. Et sache que je ne te plaindrai pas.

  4. Ping de Cyrus:

    Bonjour Monsieur Kasimar,

    À votre message du 6 février 2017 à 20h15, je pense que votre initiative est très bonne. Pardonnez-moi d’avoir tardé à vous répondre.

    Je vous souhaite un bel été.

    Respectueusement,

    Cyrus

    Laisser un commentaire

    Premier commentaire ou VPN ? Le commentaire sera mis en attente de validation

    -

    Votre sexe SVP :

    -

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.