Accueil » Etat de droit et politique » 24h après la clôture de mon compte Youtube
AIMELES Antiféminisme

24h après la clôture de mon compte Youtube

Publié le 12 février 2015 par Léonidas Durandal à 13 h 00 min

Tel un Dieudonné M’Balla M’Balla, vous devriez peut-être vous servir de votre audience pour faire réfléchir les gens qui vous suivent… il n’est pas possible que nous nous contrôlions les uns les autres, sans même nous donner les possibilités de réfléchir à ce contrôle.

Facebook et Twitter ?

Sur les réseaux sociaux, c’est le même procédé, mais en pire. Depuis les attentats de Charlie Hebdo, j’ai remarqué une baisse d’activité extraordinaire de mon compte politique facebook. Et tandis que j’ai 10 fois moins de contacts sur mon compte personnel, dorénavant, celui-ci est plus actif en termes de notifications/échanges. Je l’ai aussi remarqué pour d’autres comptes politiques tel que celui de M Soral et je ne crois pas que ce soit un hasard. Avant, le système de délation était trop visible. Par exemple, la fermeture de la page des JRE de Farida Belghoul sur Facebook n’avait abouti qu’à renforcer l’audience de son site. L’État a donc élargi l’éventail de ses moyens de contrôle. Il fait désormais pression sur les sociétés de réseaux internets pour qu’il y ait censure a priori des contenus, le retrait de documents étant utilisé en dernière instance. Depuis, l’utilisateur est enfermé dans un petit cercle de contacts qui limite ses possibilités d’échange en « période de crise ». Il a encore l’impression d’être libre, tandis qu’il est contrôlé de bout en bout et que la situation exceptionnelle de crise devient la règle. Des robots calculent ce qui doit être diffusé de ce qui ne doit pas l’être et à qui, selon le compte. Les algorithmes deviennent de plus en plus précis et sclérosants pour les pensées alternatives. Sur Twitter, les lanceurs d’alertes régulent les contenus acceptables de ceux qui ne le sont pas. Ils évitent que tout mouvement de contestation de la doxa puisse prendre de l’ampleur. Et ne croyez pas qu’un blog comme le mien, basé à l’étranger ait plus de chance de pouvoir échapper à la censure à terme. Les nouvelles lois en la matière permettent de bloquer tous les échanges si nécessaires quand bien même aucun juge n’aurait statué à l’encontre de l’internaute que je suis.

 

Eh oui ! je relie cela à la féminisation de la société.

Je le sais, nombre d’entre vous ne seront pas content que je l’écrive, mais de la contestation de pères légitimes à l’auto-contrôle par des gamins de la pensée, le mouvement sous-jacent de régression tyrannique que nous connaissons depuis plus de 200 ans est un mouvement de féminisation totalitaire. Au lieu d’essayer de retrouver une autorité qui soit légitime en réfléchissant à ce qu’elle pourrait être, notre société a décidé de refuser toute incarnation personnelle de ce pouvoir synonyme pour elle d’autoritarisme masculin. Elle navigue donc entre la fascination pour le dictateur en tant de crise et l’auto-contrôle castrateur. Nous ne pourrons combattre efficacement ce fonctionnement immature, si nous n’en identifions pas les racines et si nous ne posons pas des limites à des femmes malades qui agissent en sous-main pour imposer leurs modèles régressifs et conserver leur mainmise sur un pouvoir étatique corrompu.

Vous vous demandez peut-être quoi faire ?

Si vous lisez ce texte, je pense qu’il est urgent que vous vous donniez le courage de le transmettre. Vous croyez que c’est inutile ? Alors pourquoi à votre avis, mon compte Youtube a-t-il été censuré sans action de justice ? Pourquoi précédemment mon ancien blog a-t-il été censuré sans autre forme de procès ? Pourquoi certaines de mes vidéos ont été retirées en toute illégalité juste au moment où elles faisaient le buzz pour être réintroduites plus tard quand c’était trop tard ? (notamment celle des auditions sénatoriales du mariage pour tous) Vous le savez, vous avez la réponse : parce que les idées sont des armes et que les miennes portent. Je vais même vous dire pourquoi elles portent plus que toutes autres : parce que je ne sombre jamais dans le complot, parce que je respecte les lois de mon pays, parce que je refuse toute futilité, parce que mes textes sont difficiles d’accès. Toutes ces raisons mises ensemble font qu’il est nécessaire que je sois censuré sans en passer par la loi. Je dénonce ce contrôle dictatorial. Je vous demande de le dénoncer avec moi. Ensemble, nous pouvons briser le mur de glace. Avant que d’autres ne subissent la même déconvenue et n’acceptent leur sort sans pouvoir rien faire, nous « >

Lire la suite

60 Commentaires

  1. Ping de Léonidas Durandal:

    (Vidéo) "CENSURE (ENCORE) : ANNONCES, NOUVELLE CHAÎNE…" Virginie Vota du 17/11/2020.

  2. Ping de Léonidas Durandal:

    "Problème Rutube ?" gu gum stream du 28/12/2019.

    Si vous ne pouvez plus accéder à mes vidéos, c'est normal, rutube est en train de nous lâcher. Il faut donner des informations personnelles pour accéder aux vidéos, et l'accès facile n'est plus possible parce qu'ils utilisent désormais l'alphabet cyrillique et la langue russe comme d'une barrière. Un serveur vidéo c'est entre 600 à 1500 euros. Le progrès je vous dis.  

  3. Ping de Léonidas Durandal:

    « YouTube s’excuse après la suppression de vidéos antiféministes du jeu « Red Dead Redemption 2 » », Le Monde du 08/11/2018.

    Le monde anglo saxon a réagi avec force à la censure car la liberté d’expression y est plus présente que chez nous. Il faut dire que le compte était bien installé, et que cela n’a pas empêché Youtube d’effectuer une censure « indirecte « en  réduisant bien sa visibilité.

  4. Ping de Léonidas Durandal:

    (Vidéo) « « Je vous demande de m’appeler Océan » – Komitid », Komitid du 17/05/2018.

    C’est autorisé ça ?

  5. Ping de Léonidas Durandal:

    « Ce que l’on sait de l’auteure de la fusillade au siège de YouTube », L’Obs du 04/04/2018.

    En voilà une qui a trouvé une solution à  son problème. Il faut se méfier de celles qui ne mangent pas de viande…

  6. Ping de Léonidas Durandal:

    «  »Je me perds »: le blues des youtubeuses beauté », L’Express du 03/06/2017.

    Youtube arrive même à stériliser la créativité de celles qu’elle a récupérées. Plutôt impressionnant.

    De son côté, la machine à ego se grippe, son audience baisse, et elle doit se remettre en question. Sinon, il est possible qu’avec le succès, elle ne se fût jamais interrogée…