Accueil » Questions idéologiques » Agressions sexuelles sur majeur : faut-il supprimer ce concept juridique ?
Antiféminisme Aimeles

Agressions sexuelles sur majeur : faut-il supprimer ce concept juridique ?

Publié le 17 octobre 2011 par Léonidas Durandal à 0 h 00 min

Avec l’affaire Tristane Banon, nous venons de nous apercevoir à quel point cette loi sur les agressions sexuelles provoquent la surenchère. Les féministes considérant Tristane Banon comme irresponsable à l’époque des faits, déclarent qu’il faut désormais changer la loi pour donner du temps aux victimes de porter plainte. 3 ans de prescription pour des faits d’agressions sexuelles sur adulte, cela ne suffit plus. Pourquoi pas 8 ans, 10 ans ou 20 ans… pourquoi pas revenir après 35 ans de thérapie sur des faits impossibles à prouver matériellement ?


 

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/204178;affaire-banon-dsk-classee-sans-suite-il-faut-changer-la-loi.html

 

 

Avec les féministes, tout devient délirant. Pragmatiquement il est impossible de prouver des faits de manière si éloignée. De plus, la gravité de ces faits ne sont ni de l’ordre d’un viol, ni d’une tentative de viols.
[/ms-protect-content]
 

Qu’est-ce que sont donc ces « agressions sexuelles ».

 

A la limite aux USA, l’agression sexuelle peut être définie comme le fait de regarder une femme si cela la dérange. Ainsi, au nom de la valorisation de la victimisation dans la société, il faut prendre en compte toutes les pathologies de gens parfaitement immatures. Car tel est l’enjeu de l’extension du concept d’agression sexuelle. Je m’explique : vous frappez quelqu’un, c’est une agression ; vous tentez de violer une femme mais les circonstances font qu’elle arrive à s’échapper, c’est une agression ; vous pénétrez une femme avec un refus explicite de sa part, c’est une agression ; vous caressez un enfant sur des parties de son corps qui appartiennent à son intimité, c’est une agression sexuelle sur mineur ; maintenant qu’est-ce qu’une agression sexuelle sur majeur ?????

 

L’agression sexuelle sur majeur est en fait de l’ordre du manque de courtoisie, manquement grave chez un homme, puisque la femme victime de cette agression considère que l’homme n’a pas réussi à la comprendre de manière implicite. courtoisie

 

Vous êtes avec une femme qui vous plaît, vous lui prenez la main, mais elle n’était pas d’accord : agression sexuelle. Vous avez touché une partie de son corps que vous n’étiez pas en droit de toucher. Que dire si vous essayez de l’enlasser alors qu’elle ne le veut pas ???? tentative de viol ?

 

Vous êtes au lit avec une femme, vous allez la pénétrer, et à ce moment, elle vous dit non, elle change d’avis (qui n’a pas connu ça?????). Comme vous êtes un gentleman vous remettez votre artillerie au placard, mais bon, vous voyez s’il n’y a pas la possibilité d’un consentement en continuant par quelques caresses bien situées : agression sexuelle.

 

Vous discutez violemment avec une femme qui vous traite de petite bite, pour rire, vous sortez votre engin pour lui prouver le contraire : agression sexuelle.

 

Enfin, vous venez interviewer un homme politique très célèbre, seule dans une chambre, il tente de vous embrasser, vous vous enfuyez : agression sexuelle :

 

 

 

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2011/10/14/01016-20111014ARTFIG00654-tristane-banon-hesite-a-deposer-plainte-a-nouveau.php

 

 

En effet vous ne voulez pas être considérée comme une petite arriviste qui couche tout de suite, vous préférez certainement faire un pataquès de tout cela et vendre des livres :

 

http://bibliobs.nouvelobs.com/actualites/20111013.OBS2423/le-bal-des-hypocrites-vis-ma-vie-de-tristane-banon.html

 

Enfin, vous vous appelez Brassens, vous arrachez la robe d’une Margot sans vraiment « l’avoir voulu », eh bien à une autre époque vous étiez un poète et un bon vivant, conquérant la jeune indécise,

 

 

, aujourd’hui, vous êtes un agresseur sexuel.

Qu’avons-nous perdu entre temps ?

Le cancer féministe a progressé faisant de toutes les femmes des victimes, nous les faisant voir comme des victimes. Des malades, immatures et puissantes, se sont bien chargées de nous faire perdre le nord. Elles veulent contrôler, dominer, maîtriser l’homme. En fait, elles tuent toute relation entre hommes et femmes dans notre société. Elles tuent toute poésie, toute ambiguïté au nom de leur pouvoir. Vous imaginez ces pimbèches créer une quelconque œuvre artistique : impossible. Elles vivent en parasites sur le dos d’un système qui nourrit leur médiocrité. Avec des mentalités pareil, il leur est impossible de faire acte de création : elles ne s’assument même pas, alors vouloir nous donner des leçons par le biais de livres ou d’oeuvres d’art : quelle fatuité !

 

En conclusion de toutes mes interrogations, je me demande si ce concept d’agression sexuelle, n’est pas une invention pure au service d’un féminisme de plus en plus délirant. L’arsenal juridique est bien assez étoffé pour punir les hommes. Rajouter au concept d’agression, au concept de viol, au concept de tentative de viol, un qui serait différent et qui serait de l’ordre de l’agression sexuelle sur majeur, me paraît bien hasardeux. La généralisation de ce concept tend à faire de tous les hommes des criminels, en dehors de toute logique. Alors que penser quand des féministes demandent l’extension du délai « >

Lire la suite

61 Commentaires

  1. Ping de Léonidas Durandal:

    « Pays-Bas  : à côté du viol, une loi va pénaliser les relations sexuelles non consenties expressément par les partenaires », Les Echos du 24/05/2019.

    « Le texte vise aussi à pénaliser l’intimidation »

    Voilà où cette « agression sexuelle sur majeur » devait aboutir : à assimiler une incompréhension entre hommes et femmes à un viol.

     

     

  2. Ping de Lolo:

    Leonidas, ne pensez-vous pas qu’en « voulant » voir la main d’un féminisme misandre extrémiste partout ( comme une sorte de punching-ball sur lequel rejeter tous vos malheurs), vous le voyez effectivement partout? Ne vous-êtes jamais dis « et si j’avais tort »? Ne vous-êtes vous jamais extrait de votre paradigme subjectif pour voir et comprendre la vision de gens extérieurs qui trouvent que vous êtes dans l’alarmisme legerment complotiste?

    • Ping de Léonidas Durandal:

      Pour écrire ce que j’écris, il faut s’être remis en question bien des fois. C’est étonnant que vous ne le sentiez pas.
      Je ne vois pas du tout ce que vient faire la notion de rejeter sur le féminisme mes « malheurs », car je suis un être profondément heureux. J’aime ma vie, j’aime la vie. Je n’ai rien à lui reprocher.
      Enfin, au lieu de parler des gens « extérieurs » qui penseraient ceci ou cela et que personne n’a jamais vu, ni entendu parler, employez la première personne du singulier, cela fera moins névrosé. Quand vous aurez employé le « je », je répondrai à votre question.

      • Ping de Lolo:

        Ah, Vivre dans une société féministe misandre qui érige les hommes au rang de sous-citoyens tels les Juifs d’hitler, les dépossédant de tous les droits fondamentaux, les humiliant, maltraitant et massacrant à chaque instant sans que ceux-ci n’aient leur mot à dire vous rend heureux? Peut être est-ce votre combat qui vous maintient dans un semblant de bonheur, l’espoir qu’un jour la vraie justice triomphera !

        • Ping de Léonidas Durandal:

          Oui, vous le dites avec ironie, mais je ne suis pas un des fils de ce monde. Cela fait mon bonheur complet, et je suis malheureux seulement à chaque fois que je pèche et que je me compromets avec le mal. Certes, je suis moqué, je suis méprisé, et ignoré, mais cela ne m’empêche pas d’être heureux car les méchants m’apprennent à devenir meilleur. Jusque là en tous cas, j’y suis arrivé, et je demande instamment à Dieu que cela continue, que les épreuves ne soient pas trop grandes pour ce que je peux en supporter.

  3. Ping de Lolo:

    J’ai une question Leonidas: vous qui parlez de « vérité »,  d’etre « Dans le droit chemin », d’etre « Sauvé » etc, comment un « suiviste » comme moi, un « esprit consensuel », un naïf un ignorant ou autre termes avec lesquels vous classifiez vos opposants ou du moins ceux qui ne pensent pas comme vous, peut-il reconnaître la « vérité » quand au départ on est neutre et sans partie prit?

    Si j’ai devant moi 2 idéologies opposées qui disent à peu près la même chose l’un et l’autre, avec les  mêmes raisonnements ( en gros ouin ouin ouin les hommes et le masculinisme nous détestent et nous dominent et font des femmes des victimes pour l’eternité, des sous-citoyennes, et ouin ouin ouin ouin les femmes et le féminisme nous détestent, dominent les hommes  et en font d’eternelles victimes), comment puis-je reconnaître celle qui est la vérité absolue quand au départ on n’a pas de partie prit et qu’on exerce notre esprit critique face aux 2?

    Question peut être naïve mais sincère, ne vous moquez pas!

    • Ping de Manuela:

      Ce n’est pas compliqué de prouvé qu’une « idéologie » ne fonctionne pas, observez, analysez, vivez, et vous saurez que quand on sait de quoi on parle, on peut faire des généralités.

      • Ping de Lolo:

        Justement, j’observe, j’analyse, je vis et je n’arrive pas à la conclusion de ce que dit ce site.

        Les hommes des sous-citoyens dominés par le « féminisme destructeur »? Même mon patron assoiffé de pouvoir et d’argent avec les yeux exorbités injectés de sang faisant la chasse aux hommes ( et aux femmes) n’est pas au courant!

         

         

         

        • Ping de Léonidas Durandal:

          Très bien, voici un cas bien pratique.
          Renseignez-vous sur le vécu familial de cet homme.
          Aller, je parie sur un fils à sa maman avide de pouvoir, où le père était subrepticement dénigré par sa femme qui le méprisait. Je parie tout ce que vous voulez que cet homme méprisable est resté trop longtemps dans les jupes de sa mère et qu’il répond toujours à la soif de pouvoir et d’appropriation de celle-ci.
          Profil psychologique simple à repérer : il ne pense que par lui, ne réfléchit que par lui, narcissique.
          Vous dites « faisant la chasse aux femmes ». Rectifiez : perméables à certaines capables de lui faire n’importe quoi, pour le pire. Probablement esclave du moindre jupon. Dites moi si j’ai tort.

          • Ping de Lolo:

            Ah ok dis comme ça effectivement mais dans ce cas  ça a toujours existé et ça  existera toujours quoi que vous fassiez.

            Vous me dites « aimez les femmes » mais à vous lire elles sont mauvaises par nature et les hommes sont bons bienveillants et généreux par nature.

            La femme est un loup pour l’homme.

            Mouais, pas convaincu par ce genre de construction intellectuelle qui part d’un postulat pour conclure par ce postulat!

          • Ping de Léonidas Durandal:

            « Ca existera toujours ». Autant ne pas le favoriser avec le féminisme. Il ne s’agit pas d’éradiquer des personnes, ni des comportements, mais d’avoir simplement l’ambition de limiter le mal, de le reclure le plus loin possible dans sa tanière. Vous savez « ça existera toujours », ce n’est pas un raisonnement. Je vous renvoie à l’article publié il y a peu en commentaire , et qui vous indiquera quels sont les raisonnements logiques de ceux qui ne le sont pas.

            Si les femmes sont mauvaises par nature, cela ne veut pas dire que les hommes ne le sont pas. C’est le péché originel.

          • Ping de Manuela:

            Honnêtement je crois que vous manquez d’empathie.

    • Ping de Léonidas Durandal:

      Je ne crois pas avoir de meilleure réponse que celle de Manuela.

  4. Ping de gastirad39:

    Léonidas

    J’arrive un peu tard pour m’exprimer sur ce sujet, mais mieux vaut tard que jamais. Les agressions sexuelles n’auront jamais de fin, comme le féminisme. D’abord, elles ne concernent que les femmes victimes. A-t-on jamais entendu parler d’enfants ou d’hommes victimes de femmes agresseuses ? Une femme qui vous touche de façon appuyée et répétée en vous parlant, cela n’existe pas ? Allez donc porter plainte contre elle !

    De même, si un métier bien considéré compte 80% de femmes, qui parle de discrimination anti-hommes ?

    Donc le féminisme n’est pas pour l’égalité des sexes, mais uniquement en faveur de la promo des femmes !

    D’autre part, comme disait Fr. de Closet: « Toujours plus »

    Le féminisme n’atteindra jamais l’égalité, comme le Communisme. C’est son essence même. Il n’est qu’un paravent pour des individus avides de pouvoir. Sa seule origine c’est le pouvoir politique. Les hommes actuels sont les juifs de l’Allemagne d’Hitler. Ceux qu’on peut spolier impunément, avec l’aide de l’Etat et de ses lois. Plus, on « progresse dans ce sens, plus on crée un appel d’air et plus les plaintes seront nombreuses, dans l’espoir d’une « juste récompense ».

    Il ne sert à rien de dénoncer les méfaits du « Féminisme ». Cela ne sert qu’à amplifier sa propagande.

    Les excès de cette idéologie ne peuvent cesser que quand les femmes comprendront qu’en définitive ce sont elles qui paieront les pots cassés et pas les Politicards qui se servent de leur crédulité.

  5. Ping de Léonidas Durandal:

    « Ariane Fornia sur Pierre Joxe : « Qu’il essaie de se souvenir de mes ongles dans sa main » », L’Obs du 07/11/2017.

    Contradictions dans les affirmations, faits invérifiables, accusations gratuites et grotesques; la prochaine loi sur les agressions sexuelles veut pourtant étendre les délais de prescription. Comme cela tout le monde pourra dire n’importe quoi dans n’importe quelles conditions.

  6. Ping de Léonidas Durandal:

    « Nantes. Une claque sur les fesses d’une femme qu’il trouve « jolie » », Breizh du 19/05/2017.

     

    14 ans de prison et 200 000 euros d’amende possible pour une main au cul… A part cela, nous sommes dans un affreux patriarcat.

    • Ping de Lolo:

      Il ne vous aura pas échappé que ces peines ne sont jamais prononcées. Comme vous le savez, le laxisme judiciaire prononce plutôt du sursis, des « peines alternatives ». Dormez donc sur vos deux oreilles, vous ne risquez absolument rien en commettant ces actes!

      • Ping de Léonidas Durandal:

        Tout d’abord, le fait que de telles lois puissent simplement exister est une anomalie grave qui en dit long sur l’état d’esprit de notre société.
        Ensuite, vous affirmez que les peines ne sont jamais prononcées. Cela me fait penser à toutes ces femmes qui disent pour rassurer les hommes « la justice s’est améliorée pour les pères », ou encore « Ne t’inquiète pas, ton enfant reviendra vers toi » (quand il sera à la retraite ?). Tout cela, c’est de la propagande. C’est très mal connaître la justice française qui sanctionne comme elle en a envie, souvent pour faire des exemples, et qui brise nombre de vies sous prétexte de maintien de l’ordre public. En l’occurrence, les types en récidive, elle ne les loupe jamais. Ceux qui échappent à la justice, sont les irrécupérables, car la France n’a plus les moyens pour tout le monde. Elle préfère sanctionner les dépassements du brave citoyen. Aujourd’hui, la justice féminisée et exercée par des femmes est entièrement corrompue, au total profit des femmes.

  7. Ping de kasimar:

    Encore un triste jour pour la gente masculine, qui voit la misandr… euh la gynécocr… je vais y arriver ! la « démocratie » républicaine inscrire le sexisme au code pénal.

    http://www.lexpress.fr/actualite/societe/crimes-et-delits-le-sexisme-pourrait-devenir-une-circonstance-aggravante_1803446.html

    Et bien sûr rien sur le limites de cette loi, du genre les fausses accusations qui sont monnaies courantes. Non tout pour satisfaire l’égo des pisse-froids, des pète-secs et autres hargneuses dont la platitude de leur existence n’a d’égale que leur intelligence. Cette bureaucratie inutile, parasite et méprisable que l’on nous a imposé.

    Pour ma part je continuerais à voir les femmes comme un sexe autre que le mien, c’est plus enrichissant que le monde sobre et triste des la chiasse féministe et politique.

    Ca me conforte encore plus dans mon idéal antiféministe.

    Laisser un commentaire

    Premier commentaire ou VPN ? Le commentaire sera mis en attente de validation

    -

    Votre sexe SVP :

    -

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.