Accueil » Article publié parLéonidas Durandal
Antiféminisme Aimeles

Archives de l'Auteur

Socialisme, communisme et matriarcat

Publié le 16 février 2019 par Léonidas Durandal

J’ai souvent dénoncé le matriarcat, sa vision tribale du monde, au sein même du capitalisme, et je l’ai souvent lié au communisme ou au socialisme de manière implicite. Seulement, dans nos sociétés riches par accumulation de capital, s’il est facile d’identifier les exactions de financiers habiles, il est difficile d’imaginer ces deux idéologies en forme de régression sociale. Apparemment, elles survivent dans les pays occidentaux, en particulier en Europe, et pour le plus grand bien de tous. C’est à dire pour compenser les outrances d’un système d’argent triomphant. 

Alors, au milieu de l’opulence, et de ce qui nous apparaît parfois comme des injustices financières, comment comprendre que le communisme et le socialisme sont des régressions de type matriarcal, et comment s’attaquent-elles à la civilisation ? Lire la suite de cet article »

Pages : 1 2 3 4 5 6 7

Soyez le premier à laisser votre commentaire

Homme au foyer et antiféministe

Publié le 1 février 2019 par Léonidas Durandal

L’empressement des féministes à vouloir catégoriser les « masculinistes » comme des gros machos avides de laisser leur femme au foyer, m’a toujours paru suspect. Pour moi, ce genre de matraquage cache mal un désir inassouvi chez des femmes hystériques d’obtenir l’inverse de ce qu’elles revendiquent, par provocation. Comme lorsqu’elles se battent contre le viol. Lire la suite de cet article »

Pages : 1 2

4 commentaires. Participez à la conversation

Pécho en mode catho

Publié le 22 janvier 2019 par Léonidas Durandal

Parmi les professionnels de la drague qui vendent leurs services sur internet, il y a parfois cette idée qu’il faudrait faire descendre les femmes de leur piédestal afin de pouvoir les aborder. Je m’inscris totalement en faux contre ce principe.

Lire la suite de cet article »

Pages : 1 2 3 4 5

2 commentaires. Participez à la conversation

Ne baisez pas votre femme n’importe comment

Publié le 15 janvier 2019 par Léonidas Durandal

Quand j’étais jeune, je désirais le corps de la femme, en entier, dans ses moindres recoins, de n’importe quelle manière, n’importe quelle femme, peu importe la situation. Un trou était un trou, une chatte une chatte, ma bitte n’avait pas d’oeil. Puis j’ai grandi, un peu.

Lire la suite de cet article »

Pages : 1 2

5 commentaires. Participez à la conversation

Christophe Dettinger

Publié le 7 janvier 2019 par Léonidas Durandal

Il frappe Christophe Dettinger, le visage à découvert, l’âme à fleur de peau, la patrie à bout de poings. Il donne Christophe Dettinger tout sur le ring, tout dans la vie, pour ce qui est juste, sans attendre un merci. Il boxe le héros, le noble art l’a détruit sans lui ôter sa soif de justice. Lire la suite de cet article »

Pages : 1

5 commentaires. Participez à la conversation

Familles recomposées de gilets jaunes

Publié le 1 janvier 2019 par Léonidas Durandal

Dans un article plutôt équivoque, un journaliste du Point suggérait de réouvrir les bistrots pour permettre aux Français de discuter ailleurs que sur les ronds-points en cette période de contestation sociale. Il est vrai que les gilets jaunes se retrouvent là pour débattre, pour combattre. Mais cette rencontre va bien plus loin qu’une simple retrouvaille entre membres d’une communauté culturelle.

 

Lire la suite de cet article »

Pages : 1 2

10 commentaires. Participez à la conversation

Qui est le père Noël (100% spoiler)

Publié le 25 décembre 2018 par Léonidas Durandal

L’autre jour, je me retrouve dans la galerie marchande d’une grande enseigne, et l’inénarrable père Noël était là, malgré le mouvement des gilets jaunes. Des mères s’empressaient de faire poser leur enfant avec lui et les bambins, très impressionnés, étaient à la limite des larmes. Mais qu’est-ce que pouvait bien leur vouloir leur mère en leur racontant cette histoire qui prenait vie sous leurs yeux ?

A la télévision, une autre femme asiatique affirmait que faire poser son enfant avec le père Noël c’était placer son avenir sous le signe de l’abondance. Père Noël, figure à l’international, qui parlerait à toutes les cultures, il ne manquait plus que ça.

Lire la suite de cet article »

Pages : 1 2 3 4 5

2 commentaires. Participez à la conversation

L‘insertion complète et totale des femmes sur le marché du travail s’accompagne d’une augmentation constante du taux de chômage et d’une stérilisation des ventres. Le progressiste nous disait que cela n’arriverait jamais. Alors pourquoi et comment s’est-il trompé ? 

Lire la suite de cet article »

Pages : 1 2 3

1 commentaire. Participer à la conversation

Charia laïque

Publié le 20 décembre 2018 par Léonidas Durandal

Contrairement à un gauchiste, je n’ai jamais soutenu la pornographie, ni la pédékirastie, ni le divor​ce, ni les assassinats d’enfants par avortement, mais par pitié, laissez-moi admirer encore un peu, de temps en temps, le postérieur d’une de ces dames. C’est la seule consolation de l’homme chaste que je deviens toujours plus chaque jour : fantasmer au travers d’un tissus la présence de quelque joli cul, derrière un pull-over trop ample de fausse timide soupçonner une poitrine opulente, dévier mon regard sur une cheville des plus fines cachée par quelque robe longue. Pitié, je ne demande que ça. Je bats ma coulpe. Oui, je suis encore pécheur. Oui, je suis encore imparfait et impur. Oui. Mais comme disait Saint François d’Assise : “Laissez manger un peu le loup”. Si vous le privez de nourriture, il va revenir dans le village et devenir fou. Lire la suite de cet article »

Pages : 1 2

6 commentaires. Participez à la conversation

Tout commence par la fusion entre la mère et le fils. Le fils aime la mère et il finit par aimer, à travers elle, toutes les femmes. Les distinctions entre femmes viendront beaucoup plus tard, avec l’âge, et l’expérience, s’il l’acquière jamais. Lire la suite de cet article »

Pages : 1 2 3 4

10 commentaires. Participez à la conversation

Jamais il n’y a eu autant de femmes députés. Jamais nous n’avons vu autant d’expertes sur les plateaux de télévision, expertes qui débattent avec ces nouvelles députés, parfois entre elles. Jamais il n’y a eu si peu d’autorité. Jamais depuis bien longtemps n’avons-nous été proche de la dictature, voire de la tyrannie. C’est un invariant de notre histoire. Laissez la place à des femmes surprotégées, vous obtenez des sourires narquois, un président séduisant, tandis que vous devez admettre que la jeunesse serait une qualité pour gouverner ! Le petit chéri de ces dames, élu par une majorité de femmes, a pourtant bien du mal en ce moment. Car l’autorité n’est pas une question de sourire, ou même de posture. Elle est le fait d’un peuple qui l’accepte. Raisonnement incongru pour un progressiste qui exerce le pouvoir sans conscience puisque la nature lui en a donné le droit, nouveau païen.

Lire la suite de cet article »

Pages : 1 2 3

1 commentaire. Participer à la conversation

Candidature au poste de chargé d’égalité hommes-femmes

Publié le 11 décembre 2018 par Léonidas Durandal

Madame la responsable du recrutement, Lire la suite de cet article »

Pages : 1 2

7 commentaires. Participez à la conversation

Le cerveau des femmes est plus petit à cause des féministes

Publié le 10 décembre 2018 par Léonidas Durandal

La seule explication des féministes concernant la moindre taille du cerveau féminin (10%), pour l’instant, est celle d’une Catherine Vidal qui argue de sa plasticité pour affirmer que son volume ne présume en rien de notre intelligence. Faut-il le rappeler, cette femme est “chercheuse” au CNRS, donc l’élite de la science subventionnée dans un pays où l’état décide de l’orientation de la grande majorité des recherches.  Lire la suite de cet article »

Pages : 1 2 3 4

2 commentaires. Participez à la conversation

Les peuples vertueux ont de grands chefs

Publié le 26 novembre 2018 par Léonidas Durandal

Dans notre monde où toute forme d’opposition crédible aux puissances d’argent/étatiques semble avoir été décapitée, trouver une réponse à cette question devient cruciale : qu’est-ce qu’un chef ? Lire la suite de cet article »

Pages : 1 2 3 4

4 commentaires. Participez à la conversation

Récit d’un blocage des routes le 17 novembre 2018

Publié le 18 novembre 2018 par Léonidas Durandal

Je n’ai pas encore eu un orgasme lorsqu’un de ces richards qui ne paye aucune taxe sur le kérosène lorsqu’il prend (souvent) l’avion, a été bloqué par nos troupes après avoir affiché son mépris de notre mouvement. Lire la suite de cet article »

Pages : 1 2 3

55 commentaires. Participez à la conversation