Accueil » Etat de droit et politique » (censure) « Sale youpin » : est-ce une insulte à caractère racial  ?
Antiféminisme Aimeles

(censure) « Sale youpin » : est-ce une insulte à caractère racial  ?

Publié le 26 septembre 2019 par Léonidas Durandal à 9 h 41 min

Nous vivons dans un monde privatif de parole, et de plus en plus. Vous l’avez vu si vous suivez un tant soit peu l’actualité, nos prétendus « défenseurs de la liberté d’expression » s’évertuent à nous empêcher de nous exprimer sur tous les réseaux sociaux, depuis des années, et ce mouvement s’amplifie. Nous en finissons par perdre le sens commun.

Pour revenir à un peu plus de mesure, moi Léonidas Durandal, je me propose de vous donner quelques repères en matière d’insultes à caractère racial, ce qui est légal ou illégal, mais aussi, je ferai cette distinction par prévenance, ce qui est puni tout en étant légal. Car aujourd’hui, la punition s’étend largement au-delà du champ légal, devant les tribunaux et sur internet.

Quant à ce qui devrait être légal, je laisse ce débat for complexe à d’autres, ayant la prétention de savoir me limiter dans mon propos.

Pour faire plus simple, je vais partir d’exemples, et le premier de ceux-là : « bâtard de bougnoule » est-ce une insulte à caractère racial ?

Prenons d’abord le mot de bâtard. Il veut dire « sans père ». Il est vrai qu’avoir un père, c’est très important, et que physiquement, les enfants du passé ne pouvaient pas naître sans père. Du coup, le mot bâtard relevait d’une impossibilité qui générait l’insulte. Aucune personne n’était sans père, et surtout, aucune personne ne devait l’être.

Or aujourd’hui, notre société a laissé des familles se constituer sans père. Légalement, l’état prive des enfants de père par la PMA ou par l’adoption plénière de la part de duos de lesbiennes. Il y a donc tout un tas d’enfants reconnus par la société qui grandissent avec l’idée qu’un père est inutile à leur vie. Grâce à nos bons socialistes.

Au-delà, les manipulations scientifiques permettent de faire naître des individus à partir de deux patrimoines géniques féminins. Et ce qui n’est pas possible aujourd’hui, le sera demain. En somme, les bâtards existent, ils sont fabriqués par la science et notre société. « Bâtard » ne peut donc plus être considéré comme une insulte. C’est un état de fait pour des milliers d’enfants en France, situation organisée par l’état gauchiste, et qui en théorie, ne devrait pas pouvoir être critiquée par la justice gauchiste.

En théorie. Et j’y reviendrai. Donc un bâtard de bougnoule, un bougnoule sans père, n’est pas à exclure, sans que le terme bâtard ne puisse être considéré comme une insulte dans une conversation moderne.

Maintenant est-ce que « bougnoule » constitue lui, une insulte à caractère racial ?

Il faudrait prouver deux choses pour cela : que les races existent, et que « bougnoule » recouvre une race. Or selon nos gauchistes, les races n’existent pas. Ils viennent de supprimer le terme même de notre constitution. Donc déjà, le terme de bougnoule ne peut avoir aucune connotation à caractère racial dans l’esprit et dans nos lois.

Le gauchiste qui voudrait vous sanctionner si vous employez ce terme, doit donc imaginer que le terme « bougnoule » a un caractère racial dans votre tête. Or, voilà qui est impossible à prouver. Car qui peut savoir ce que pense et ressent un individu au moment où il a prononcé un mot, sachant que de surcroît, sous l’emprise de la colère, les mots peuvent dépasser notre pensée ?

Il est donc impossible de savoir si dans l’esprit de la personne qui prononçait un tel mot, le terme « bougnoule » recouvrait un caractère racial ou pas. Et il est inconvenant de dire que les enfants sans père sont moins dignes que les autres. Le terme de « bâtard de bougnoule » ne peut donc, en aucun cas, être caractéristique d’une insulte à caractère racial.

Mais allons plus loin encore dans le raisonnement. Et changeons de race pour ne pas faire de jaloux. D’abord si je remplace « bâtard » par « connard », est-ce que l’infraction peut être déterminée ? Un connard, c’est certain, c’est un vilain. Et puis pour être encore plus précis, si je remplace le vague terme de « bougnoule » qui n’est pas vraiment racial par congoïde ou négroïde, ou négro ou nègre si vous voulez, est-ce que je suis dans l’insulte à caractère racial ?

D’abord quand je dis « connard de négro », loin d’être raciste, vous devriez me considérer comme « >

Lire la suite

4 Commentaires

  1. Ping de Léonidas Durandal:

    (Vidéo à voir assez rapidement avant prochaine censure) "Trump Kingsman parody (original unedited, 720p)" BankaiIchigo12345 du 14/10/2019.

  2. Ping de Léonidas Durandal:

    "Le président des Amis du Palais de Tokyo démissionne après un appel à « abattre » Greta Thunberg" L'Obs du 30/09/2019.

    Il n'appelle pas à l'abattre. Il se réjouirait de sa disparition. Comme la planète entière. 

    Laisser un commentaire

    Premier commentaire ou VPN ? Le commentaire sera mis en attente de validation

    -

    Votre sexe SVP :

    -

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.