Accueil » Art » (Décryptage) Image de femme malade / séductrice 2019 par Boba Jovanovic
Antiféminisme Aimeles

(Décryptage) Image de femme malade / séductrice 2019 par Boba Jovanovic

Publié le 15 mars 2019 par Léonidas Durandal à 11 h 10 min

Comme des Suisses, vouloir être heureux. Voilà ce qui nous manque je crois. Nous sommes trop souvent tournés vers le mal, et vers le désir de nous faire mal en Occident. L’humanité possède ce travers, quand elle ne sombre pas dans l’inconscience. Or l’Occident est sorti de l’inconscience par le catholicisme. Désormais, il lui faut s’affronter aux pièges du bien et du mal, qui le met en danger, mais lui donne aussi une opportunité de cheminer avec Dieu… ou/et avec le diable.

Il existe une ambivalence chez les hommes et les femmes. Le bon gars / le mauvais garçon. L’épouse parfaite / l’hystérique. Ces caricatures sont des fantasmes enfantins structurants. Ils nous permettent de grandir.

Toujours nous sommes tentés en tant qu’homme, de nous laisser berner par une image de femme qui répondrait à tous nos désirs, de manière magique.

Un artiste serbe du nom de Boba Jovanovic a parfaitement illustré ce penchant pour l’un de ces fantasmes : ici la femme malade, détruite, trash, hystérique, punk.

Caricaturale à l’extrême, l’image n’en est pas moins signifiante. Elle est illustration d’une des formes de modernité féminine, et de ces femmes de toujours qui cherchent à attirer le regard, en affichant leur déchéance. Celle-là résonne comme un appel au mâle à venir la délivrer. Le prince, désireux de se valoriser voudra la sauver. La tentation sera forte, de devenir un absolu en se servant de cet individu comme d’un objet glorificateur.

Cédant à son rêve de victoire, le mâle finira par être rejeté, car il aura cherché à se mettre à la place de Dieu. A travers son sauvetage, il se perdra. Il le sait, mais l’esprit de conquête propre à la masculinité l’aura aveuglé. Ses complexes aussi. Il pourra lui en vouloir, la femme concernée, pour préserver son individualité, son psychisme, aura été dans l’obligation de le rejeter. En vérité, elle n’aura pas eu le choix. Une véritable dramatique, très très moderne.

Si nos artistes n’étaient pas subventionnés pour nous vendre des images déstructurantes, ils pourraient se pencher sur cette problématique. Ici, je vais le faire à la hauteur de mes moyens en analysant cette image trait pour trait.

 


Le regard

Tourné vers ailleurs, évitant et le spectateur et le photographe, ce regard cherche Dieu en ce qu’il pointe en direction du ciel. Il exprime un sentiment de tristesse et d’abandon, renforcé par le noir de la pupille et du maquillage, « Père pourquoi m’as-tu abandonné ? »

Comme la femme regarde vers ailleurs, l’homme a envie qu’elle tourne le regard vers lui, qu’elle le prenne en considération, car il souffre d’un manque. La séparation d’avec maman, aussi parfaite soit-elle, ne laisse-t-elle pas derrière elle un sentiment d’absence chez tous les garçons ? Avec cette femme, il pense pouvoir rétablir le lien coupé et former couple, couple primordial, s’il ose l’aborder. Il osera si cette image qu’elle renvoie d’elle, lui imprime un sentiment assez fort pour qu’il accepte de se mettre en danger. Elle est un piège ou une rédemption. Les deux à la fois.

De son côté, puisqu’il faut que j’aide aussi les femmes, et les garçons à comprendre les femmes, cette fille est vide. Mais vide, ça ne veut pas dire rien, ça veut dire comme un appel à être comblée. Tout comme la passivité, le vide est plus fort mais moins puissant que l’action et le plein. Je veux dire par « force » la capacité à vaincre à court terme, et par « puissance » celle à finir par s’imposer.

Elle cherche un homme qui la remplirait de ses croyances, qui la guérirait de ses angoisses, rassurant, amoureux. Elle voudrait sortir de son narcissisme, sa souffrance le prouve, mais elle se sent impuissante à le faire. Elle compte sur un autre. Et ce manque est un appel.

 

La main dans les cheveux

Passer sa main dans ses « >

Lire la suite

2 Commentaires

    Laisser un commentaire

    Premier commentaire ou VPN ? Le commentaire sera mis en attente de validation

    -

    Votre sexe SVP :

    -

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.