Accueil » Femme moderne misérable » Elles ne connaissent plus rien à leur corps, ni à l’amour
AIMELES Antiféminisme

Elles ne connaissent plus rien à leur corps, ni à l’amour

Publié le 24 juin 2014 par Léonidas Durandal à 17 h 58 min

qui ont le droit de vote et qui exercent leur domination au quotidien sur les hommes. Des personnes qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez alors que « l’Education Nationale » est censée avoir réussi leur éducation. Un tableau partiel mais significatif des résultats de la féminisation . Mais surtout des témoignages effrayants de technique sexuelle et qui omettent le principal : l’amour.

 

1 « Pourquoi la pilule contraceptive n’est pas encore interdite ? », Aimeles juillet 2013.

 

2 « La pilule m’a fait trop souffrir, je suis passée au retrait », Rue89 12/06/2014.

 

3 « Comme toi, j’ai pratiqué le retrait et je suis tombé enceinte », Rue69 du 22/06/2014.

 

4 « J’ai toujours entendu : un enfant quand je veux si je veux. Cela m’a pris 20 mois. », Rue89 du 16/03/2014.

 

5 Dossier Doctissimo sur les pilules de 3ème et 4ème génération, mise à jour du 16/05/2014.

 

6 « Interruption de grossesse, c’est encore les femmes qu’on accuse. », Rue89 Strasbourg du 19/12/2013.

 

7 « Le point du mari est-il un mythe ? », 20 minutes du 25/03/2014.

 

8 « Je pensais que la contraception était un jeu d’enfant », Rue89 du 05/01/2014.

 

74 Commentaires

  1. Ping de Léonidas Durandal:

    « Les produits ménagers plus toxiques que les cigarettes ? », Le Point du 19/02/2018.

    Beaucoup n’arrivent pas à s’occuper de leur maison mais pas de problème, elles ont la prétention de réussir dans le monde professionnel.

  2. Ping de Léonidas Durandal:

    «  »De l’éducation des femmes » : la réponse de Laclos au « droit d’importuner » », L’Obs du 14/01/2018.

    Ce qui est le plus étonnant dans cet article, c’est la méconnaissance des femmes et de leurs aspirations. Tout est plaqué sur le désir masculin, la référence à Charles de Laclos en ce sens est significative.

    Dans les « liaisons dangereuses », faut-il le rappeler, la femme machiavélique prend le dessus sur l’homme pourtant machiavélique…

  3. Ping de gastirad39:

    Léonidas:

    Longtemps la propagande féministe a refusé de publié les « dégâts collatéraux de la pilule  » sur le corps des femmes. Pour certains les cancers du sein seraient dus à celle-ci. Mais l’autre dégât, bien pire, c’est la défiance de plus en plus évidente des hommes envers les femmes.

    Comment faire confiance  et AIMER  une partenaire qui a tous les pouvoirs ? Voilà le contenu de la Boîte de Pandore féministe !

  4. Ping de Léonidas Durandal:

    «  »J’ai arrêté la pilule pour voir à quoi ressemblerait mon corps sans » », L’Obs du 08/09/2017.

    Tout simplement impressionnant comment les femmes ont pu se bourrer d’hormones comme des vaches avec de tels effets, simplement pour pouvoir dominer les rapports amoureux.