Accueil » Domination féminine » La femme en position de supériorité naturelle par rapport à l’homme
AIMELES Antiféminisme

La femme en position de supériorité naturelle par rapport à l’homme

Publié le 19 janvier 2016 par Léonidas Durandal à 18 h 58 min

compétentes et les hommes en général. Enfin, la reconnaissance de la supériorité naturelle des femmes dans n’importe quelle société, ne doit pas empêcher un homme de cultiver sa pensée et de la transcender à travers la croyance. Redevenant religieux, faisant preuve d’exigence à l’égard de lui-même, il reprend sa place de guide spirituel dans sa famille, et équilibre le pouvoir féminin rattaché plus que lui à la création de Dieu. Dans ce cas, s’il se doit d’être galant, il doit être exigé d’être servi.

1 « Pourquoi les théoriciens du genre ne peuvent accepter la biologie dans le champ social », Aimeles du 12/03/2014.

67 Commentaires

  1. Ping de Léonidas Durandal:

    "Alexandra de Taddeo possédait une fausse carte de presse" L'Obs du 04/03/2020.

    Je suppose que personne ne lui demandait rien eu égard à son sourire et son beau cul. Voilà qui aurait posé plus de problèmes pour un homme.

  2. Ping de Léonidas Durandal:

    "Rupture amoureuse : qui quitte qui ? qui souffre le plus ?" Figaro du 12/10/2019.

    Elles prennent l'initiative de la rencontre, de la rupture, souffrent moins que les hommes, et s'en débarrassent dès qu'elles n'en ont plus besoin.

    Laisser un commentaire

    Premier commentaire ou VPN ? Le commentaire sera mis en attente de validation

    -

    Votre sexe SVP :

    -

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.