Accueil » Homme en lutte » La quenelle, une révolte de jeunes hommes contre une France féminisée.
Antiféminisme Aimeles

La quenelle, une révolte de jeunes hommes contre une France féminisée.

Publié le 11 janvier 2014 par Léonidas Durandal à 14 h 22 min

Il est très symptomatique que Rue89 ait publié un article pour déclarer que la quenelle était un geste homosexuel et que la dissidence était inconsciemment sodomite (1). Au-delà de la provocation, on peut voir la peur réelle de la doxa, que se constitue un pouvoir masculin. Ce pouvoir qui fait peur est complètement incompris ou refoulé par notre société particulièrement féminisée, ici dans une caricature puérile.

Petit rappel historique et psychologique.

Chez les hommes, la provocation ultime a toujours été de signifier à l’autre qu’il était un sodomite, passif. Cela l’a toujours été, cela le sera toujours. Ce schéma a toujours permis aux garçons de s’éloigner de la féminisation dont ils étaient issus(par la biologie de leur mère) pour accéder à leur masculinité. 140111quenelleLa quenelle n’est pas un geste qui mime un acte homosexuel, mais qui signifie à l’autre qu’il en est un et qu’il aime cela de surcroît. Le phallus est ici utilisé pour rappeler de quel côté se situe le pouvoir. Les trous du cul féminisés n’acceptent pas le geste. On peut le comprendre. C’est en quelque sorte dans leur nature. Ils voudraient pouvoir pénétrer gentiment ou être pénétrés en contrôlant le phallus. Les viriles saillies leur sont inconnues. Alors en secret, ils envient des personnalités comme M M’Bala M’Bala ou M Soral. Ils aimeraient bien être à leur place, mais ils ont trop conscience d’avoir choisi le mauvais côté du manche, que cela ne colle pas avec leur personnalité. Pour se maintenir dans l’illusion de leur force, ils se vengent donc.

Le cas du ministre de l’intérieur.

M Valls, féminisé au possible, imagine retrouver un peu de virilité en s’attaquant à des hommes qui s’assument (3). Valls quenelleIl défend sa petite femme, sa petite société féminisée, son petit pouvoir personnel, celui de son parti de décadent et comme cela, il a l’impression d’être un homme. Il fait surtout pitié. Il pense agir avec son phallus, mais il est dirigé en cela par d’autres, et n’a pas le pouvoir, au sens propre du terme. Plus on lui résiste, plus il croit retourner contre ses opposants la sodomie symbolique dont il fait l’objet. En fait, le geste de la quenelle n’invite pas nos hommes politiques modernes à devenir des hommes, mais à assumer un peu leur situation réelle. Derrière leurs bureaux, entourés de fonctionnaires, flattés par les puissants, on voit trop quelle est leur lâcheté. On sait bien combien la meute des caniches peut hurler avec les loups et redevenir de tous petits agneaux lorsqu’ils se retrouvent isolés. Au pouvoir, ils ne trompent qu’eux-même. Un homme doit savoir combien il est faible individuellement avant d’aller donner des leçons avec une armée derrière lui. Il doit savoir ce qu’il défend. Ici M Valls veut tuer la liberté d’expression au nom de la liberté d’expression, il veut gagner au nom d’un système qui échoue, il veut briser des hommes conscients pour permettre à des faibles de continuer à nous enfoncer, collectivement, dans la médiocrité. Ce n’est pas ça, agir en homme. Loin de là.

Les jeunes hommes.

Les jeunes hommes n’ont pas compris tout cela de manière explicite, mais ils le sentent. Ce n’est pas étonnant que ce soient eux qui aient vulgarisé le geste de la quenelle. Toute une jeunesse qui ne se sent pas à sa place dans un système féminisé, voudrait bien pouvoir exprimer son sentiment diffus d’oppression. Ce sentiment de révolte c’est celui d’une féminisation qui se poursuit dans leur environnement au-delà de 20 ans, au-delà de 30 ans et parfois même toute une vie dans une société qui protège mais qui ne permet jamais l’impudence, la prise de risque, la reconnaissance de son travail, l’expression de la masculinité, jamais. Cette société est devenue illégitime pour eux parce qu’ils sentent bien qu’ils sont minoritaires et que leurs points de vue le sont aussi. Parfois ceux-là se laissent aller à ne pas voter car ils savent qu’ils devront choisir entre féminisation et féminisation. Et cela leur est insupportable.

boîte nuit

 

Lire la suite

Pour recevoir l'infocourriel mensuel

Dernière étape : Cliquez sur le courrier qui va vous être envoyé pour valider votre inscription

7 Commentaires

  1. Commentaire de Mohand Zatout:

    Vous avez fait le tour de question, chapeau! Analyse digne d’un Dostoevski

  2. Commentaire de kasimar:

    LeonidasVous avez subi de toute façon de la censure, s’il faut je créerais un blog à mon tour, mais en aucun cas je ne laisserais la matrice gagner ce combat. Les gens doivent savoir, je ferais tout pour les en informer quelque soit le prix que j’en paierais.D’ailleurs je vois de plus en plus de gens se rendre compte de l’existence des sociétés secrètes, ou encore de l’emprise du néo-libéralisme, de la manipulation de la science de toutes part par des politiciens et les lobbys pétroliers … La machine est à bout de souffle on dirait 😉

    • Commentaire de Léonidas Durandal:

      En 1939, quand la machine a été à bout de souffle, elle s’est effondrée face au nazisme.
      Aujourd’hui on apprend que le gouvernement pitoyable de cette époque était en fait, un merveilleux gouvernement et qu’il a fait plein de choses bien pour les Français. Ces gens là réécrivent l’histoire dès après le chaos.

  3. Commentaire de ALEXANDRE:

    Toujours aussi pertinent Durandal. Très juste observation de ce phénomène qui recouvre bien plus de sens que ce que médias complices du pouvoir en disent.

    • Commentaire de Léonidas Durandal:

      Honnêtement, je me demande même s’ils comprennent vraiment ce qui arrive.

      • Commentaire de ALEXANDRE:

        Oh oui qu’il comprennent, ce qui explique ce déploiement massif et désordonné de toute la caste médiatique.Je pense dès lors que tout va être fait pour contrôler les esprits à la base, principalement sur internet. Les sites comme les votres sont en première ligne ( vous en savez quelque chose) .Oui au porno pour tous mais attention il faudrait surtout que la plèbe se mettent à réflechir.On asservit les peuples plus facilement avec la pornographie que par des miradors. » (Alexandre Soljenitsyne)

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Pour recevoir l'infocourriel mensuel

    Dernière étape : Cliquez sur le courrier qui va vous être envoyé pour valider votre inscription