Accueil » C'était mieux avant » Droit de vote des femmes : la réalité bien pire que les caricatures de l’époque
Antiféminisme Aimeles

Droit de vote des femmes : la réalité bien pire que les caricatures de l’époque

Publié le 9 avril 2015 par Léonidas Durandal à 8 h 19 min

L‘absence de réflexion de notre époque autour des femmes m’interroge énormément. La plupart des  gens se limitent à “les femmes sont exploitées”, “avant les femmes étaient plus exploitées”, “le féminisme radical est seul responsable des abus que nous connaissons”.

Sans parler de statistiques, ces gens sont incapables d’ouvrir les yeux sur les femmes de leur entourage. Il faut dire que dans leur schéma de pensée exploiteur/exploitée, la claire-conscience des privilèges féminins à toutes époques, devrait les amener à ranger le sexe faible dans la catégorie “exploiteur”. La civilisation n’y survivrait pas. Ils doivent si bien le sentir que cette pensée leur est interdite.

Dernièrement, j’ai trouvé une caricature de cet aveuglement féministe sur un blog très à la pointe dans le politiquement correct, et qui semble recevoir un flux de visiteurs assez appréciable. La dissidence, stigmatisée par de nombreux médias traditionnels et par les pouvoir publics, oublie souvent que toute une partie du web travaille déjà à ce que rien ne change. Et cette presse sait y faire en termes de com.  Le blog de Mr Mondialisation, formé à l’université de sociologie de Bruxelles (sic), appartient à ce magma communicatif. L’écologie est son cheval de Troie tout comme beaucoup d’autres qui croient facile de faire le bien. Ceux-là même qui ont permis l’exploitation des femmes sur le marché du travail, qui ont promu la surconsommation par l’immigration, la location des utérus, la pollution hormonale grâce aux pilules contraceptives et qui avant, défendaient la colonisation au nom de la libération des peuples, ceux-là prétendent donc maintenant sauver notre planète tandis qu’ils sont déjà incapables d’accepter la nature sexuée des hommes et des femmes. Les bonnes intentions bêtifient toujours plus les masses déchristianisées et empruntes d’une culpabilité qu’elles n’ont plus les moyens de gérer…

Car celui qui informe en matière d’écologie, a aussi la prétention de faire adopter l’idéologie du genre à ses lecteurs. Or ce Mr Mondialisation n’est pas le seul “écologiste” à penser la nature et la culture en opposition. Ce type d’usurpation doit désormais être systématiquement dénoncé si nous ne voulons pas retomber dans les mêmes travers qui nous ont conduits à la catastrophe écologique dont ce Mr M se plaint. Car avec leurs certitudes, ceux-là nous amènent à des désordres toujours plus grands.

 

Comme si l’écologie avait quoi que ce soit à voir avec le féminisme.

Dans  “L’horreur d’un monde où les femmes auraient des droits…”, Mr Mondialisation nous présente des caricatures d’une autre époque opposées au droit de vote des femmes. Vous noterez que dès le titre, cet auteur imagine que les femmes du passé n’auraient eu aucun droit parce qu’elles ne votaient pas. Tous les gens qui se questionnent sur l’utilité de voter aujourd’hui apprécieront l’envolée.

En vérité, heureusement que le bénéficiaire de droits n’est pas toujours l’électeur. Les mineurs ont plein de droits et for heureusement, ils ne votent pas, pas encore tout au moins. Idem pour les étrangers, pour les animaux, et même les gens qui ne sont pas démocrates et qui refusent d’aller voter ! D’ailleurs l’électeur ne décide pas de tout. Il est loin d’avoir “tous les droits”. Par exemple, même dans notre démocratie, tout le monde n’est pas élu par le peuple. La plupart des administratifs sont nommés ou recrutés par concours, les sénateurs sont élus par d’autres élus, les ministres nommés, et nos élus représentent tous les citoyens, même ceux qui se sont abstenus d’aller voter… Tous ceux là décident et même légifèrent parfois sans que l’électeur homme ou femme ne les ait élus.

Passons donc sur les amalgames et le racolage mis en oeuvre dès le titre, et revenons-en au contenu à proprement parlé et aux caricatures des suffragettes (ces militantes du droit de vote des femmes) que Mr Mondialisation nous présente.

bébé pantalon

“Personne ne m’aime, je deviendrai probablement une suffragette”

 

C’est vrai, le désir des suffragettes de l’époque de faire comme des hommes, de calquer leurs désirs sur ceux des hommes, a été proprement haï. Indifférenciation et jalousie de la part de femmes ne sont pas des moteurs très positifs pour une société. Et le manque de reconnaissance affective n’est pas à exclure comme origine de cette revendication féminine. A noter que cette petite fille qui enfourche un pantalon parce qu’elle ne se sent pas aimée en tant que femme, préfigure un monde où presque toutes les femmes occidentales porteront des pantalons pour aujourd’hui se plaindre de ne plus pouvoir porter de jupes dans la rue. Celles qui auront désexué ce monde en “>

Lire la suite

39 Commentaires

  1. Ping de Léonidas Durandal:

    “« Dans les années 1930, des médecins craignaient que le foot ne rende les femmes stériles »”, L’Obs du 18/05/2019.

    Je serais curieux de connaître le taux de fécondité des joueuses de football, en particulier professionnelles. A vu de doigts : proche du 0.

  2. Ping de Léonidas Durandal:

    (Vidéo) Les bourgeoises pensent que la démocratie est au service des électeurs et non du pays. Voilà le niveau du vote des femmes….

    "Je le vomis", "il est dégommé, c'est parfait… par BFMTV

  3. Ping de Léonidas Durandal:

    “Marine Le Pen se convertit au people pour séduire les femmes”, L’Express du 05/02/2017.

    Jean-Marie Le Pen, pas assez glamour pour ces dames. Copier collé de Trump, JM Le Pen avait simplement 40 ans d’avance sur l’histoire. Désormais, nous avons 40 ans de retard. Tout cela pour coller au vote féminin.

  4. Ping de kasimar:

    @Maurane

    “Dans le cadre de mon TFE je travail sur l’image de la femme a travers la publicité au fil des siècle.

    Je suis donc tombée sur un article de Mr mondialisation, en commentaire y figurait le lien de cette page, donc me voici.”

     

    Eh bien n’y venez plus, puisque vous êtes choquée à priori par quelques mots que l’on vous a appris à voir en noir, tout n’est pas noir et blanc vous savez, vous avez une vision tellement manichéenne des éléments, et pour votre TFE, si vous êtes tout autant stérile que dans vos interventions j’ai bien peur que vous risquiez de vous planter totalement.

     

    “je suis une jeune adolescente et il n’y a pas d’age pour des petites révoltes. Je pense meme que c’est le meilleur moment de le faire

    Bien a toi

    Oui on a compris c’est la crise d’ados, boutons d’acnées, premières règles, les seins qui gonflent toussah … c’est sur il y a des individus plus problématique 😉

    Comme je le disais à l’autre dégénérée de l’encéphale dénommée Camille, documentez vous, lisez des bouquins et faites vous votre propre opinion. Avant de vouloir vous rebeller dans les sites que vous trouvez “obscurantiste” commencez par vous rebellez contre vos propres idéaux, car s’offusquer de la sorte contre un site qui ne partagent absolument pas votre point de vue, c’est pas du tout de la rébellion, c’est juste de la pleurniche débile comme nous avons l’habitude d’en recevoir de trolls patentés tout azimut

    Allez bon vent à vous revenez-nous voir lorsque vous serez réellement prêt à débattre, ici c’est pas une cour de récréation les enfants, ce débat est ouvert mais aux adultes pas aux Charliemoutons en devenir comme vous le laissez paraître

    N’est pas encore né le troll qui arrivera à débattre et à mettre PLS les intervenants habituels du site. Et je pense qu’il ne naîtra jamais 😉

    Laisser un commentaire

    Premier commentaire ou VPN ? Le commentaire sera mis en attente de validation

    -

    Votre sexe SVP :

    -

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.