Les féministes de droite sont les pires

Article écrit par

le

dans la catégorie

Pour comprendre le contexte lié à ce genre de mouvement, il faut déjà avoir intégré que nous n’avons pas de droite en France. Nous avons seulement des conservateurs. Leur objectif consiste à préserver ce que la gauche a institué. Colonie, laïcité, engagements souverains… multipliez les exemples, et voyez les évolutions historiques, vous constaterez à quel point c’est vrai. La gauche organise la révolution française. Napoléon entérine ses principes sous couvert de monarchie. Le directoire envoie une expédition en Egypte (sous le commandement de Napoléon) mais ne paye pas les frais de cette expédition au Dey d’Alger, ce qui servira de prétexte au conservateur Charles X pour tenter de mettre l’Algérie sous protectorat. La gauche monarchiste et républicaine transformeront ce territoire en départements, en poursuivant un vrai travail de colonisation. Travail de colonisation qui sera amplifié sous la 3ème république. Plus tard le peuple dit de droite tentera par tous les moyens de conserver le dites colonies. Quant à la laïcité, alors qu’elle est une idée en provenance de la gauche, désormais, un mouvement comme riposte laïque est classé à l’extrême droite par les progressistes au fur et à mesure que notre gauche nationale abandonne cette idée. Enfin, en guise de dernier exemple, l’idée de nation souveraine est portée par la révolution. Depuis la gauche a « construit » l’union européenne, et a abandonné l’idée de nation. Les derniers à la défendre sont considérés d’extrême droite. De Gaulle était très sceptique quant à cette construction qu’il appelait « le machin ». Mais quand elle s’effondrera inévitablement, vous pouvez être certain que les derniers à la défendre seront probablement ses descendants politiques, les dits républicains.

Nous avons donc en France la droite la plus bête du monde, constituée de fervents gauchistes qui entendent bien préserver l’ordre qui régnait durant leur jeunesse. Et en matière de rapports hommes femmes, cette droite idiote n’est pas en reste. Elle a entériné toutes les évolutions issues de la gauche soixante huitarde et elle sera la dernière à défendre ce qu’il faut appeler le féminisme.

Car au moment même où le féminisme est en train d’exploser de toutes parts, devenant indigéniste, pro-voile et puritain, nous devons souffrir de voir des femmes de droite tenter de ranimer ce mort. Ces femmes dites de droite, en vérité conservatrices, entendent bien préserver le mode de vie occidental et la place des dites femmes dans ce monde. Comprenez, pouvoir continuer à prendre la pilule contraceptive, avorter, s’habiller en mini jupes, avoir des rapports sexuels et des subventions maternelles hors mariage, toutes ces « évolutions » que nous devons à l’esprit gauchiste et la féminisation des esprits.

Les socialistes et la droite d’argent (qui se confondent souvent chez nous) ont importé un bon paquet d’immigrés qui ont bien du mal à souffrir nos déviances. A mesure que cette nouvelle population devient majoritaire, cette gauche est en train de laisser place aux mœurs de cette nouvelle masse, se justifiant à coup de « tolérance », et s’imaginant ainsi pouvoir ramener ces nouveaux peuples à leurs idées, comme elle l’a fait avec le troupeau catholique. S’opposant à ce changement, notre droite féministe , elle, entend bien rééduquer les arrivants à leur convenance ou les expulser. Comme si l’état n’avait jamais éduqué qui que ce soit… idée là-aussi qui vient de la gauche et qui s’est soldée par la faillite de l’éducation nationale, mais à laquelle la droite historique tient plus que tout désormais. Ou comme si nous pourrions expulser des millions de personnes que nous n’avons pas réussi à contenir en dehors de nos frontières…

Du coup, il s’agit pour ces féministes, de changer les individus de la nouvelle société qui est la nôtre, ou pour le dire en langage gauchiste, changer l’homme, faire advenir un homme nouveau, sous prétexte de retrouver une société disparue à jamais. On ne se baigne jamais deux fois dans le même fleuve. Nos droitards, conservateurs par principe, ont bien du mal à la comprendre. Ils veulent retrouver la société gauchiste de leur jeunesse. Ils résistent. Ou plutôt, elles résistent et reprennent tout le prêchi-prêcha des féministes en matière de violences faites aux femmes et tout le tralala culpabilisant.

(Notre homme, Baptiste Marchais, va se faire condamner à cause d’une névrosée, de droite, qui attendait sa raclée depuis l’enfance)

Elles voudraient la sécurité perdue. Pour ce faire, elles font appel à tous les hommes qui ont été féminisés par leurs mères, ou qui n’ont jamais évolué, et ceci pour leur éviter d’être elles-mêmes en insécurité, attendant d’eux désormais des comportements de chevaliers servants forts. Le beurre de l’écrasement et l’argent du beurre de la protection en somme. Nous aurions bien aimé les entendre avant, quand les pères étaient répudiés des familles. 

 

Car la société féminisée de la fausse tolérance, et du vrai contrôle totalitaire, a bien du mal avec ces incivilités d’immigrés qui lui pourrissent la vie. Difficile de sanctionner ces hommes pour des gestes du quotidien, difficile d’intervenir dans leurs familles puisque certains refusent le cadre dit républicain, difficile de les culpabiliser puisqu’ils n’en ont rien à faire de la propagande victimaire, et qu’ils en profitent même. Difficile aussi de convaincre que des individus déviants puissent représenter l’ensemble de l’immigration. Reste la bonne vieille réaction d’arrière garde de ces femmes qui veulent qu’on les débarrasse d’un problème qu’elles ont créé par leur vote, et qui comptent sur ce peuple détruit/féminisé pour le faire.

L’homme de droite pris en étau entre la nécessité morale de stopper l’immigration et l’obligation personnelle de redevenir un homme, pense parfois allier l’un et l’autre, en défendant ce genre de collectif féministe de droite, comme durant la manifestation #noustoutes où des affrontements ont eu lieu entre le « nemesis » et les antifas. Eternel cocu, cet homme cherche à servir des femmes qui ne lui obéiront jamais, et dont leur reconnaissance est soumise à caution, tant qu’ils se comporteront en bons toutous.

Au moins les féministes de gauche n’en font pas ombrage. Elles entendent vivre indépendamment des hommes. Si elles voudraient secrètement être aimées mais qu’elles ne savent comment s’y prendre, elles ne cherchent pas à tromper les hommes par leurs discours. Les féministes de droite allient elles, la tromperie à l’exploitation. Si vous vous comportez bien, vous aurez un téton à sucer, une mamelle à malaxer, un cul devant lequel saliver, avant de vous faire jeter, suite à un divorce à vos torts entiers. Défendez le « droit des femmes », ah la bonne blague, protégez-les jusqu’à ce qu’elles soient guéries de leurs peurs, c’est à dire jamais, suivez le chemin qu’elles vous ont tracé. Quel comportement immature de la part de ces hommes, quelle naïveté de pangolin.

J’aurais envie de dire aux hommes de droite : avant de compter stopper l’immigration, apprenez déjà à vous faire respecter de vos femmes. Comment d’autres peuples pourraient vous respecter quand ils voient comment vous vous êtes faits monter dessus ?

(Celle-là, de gauche, n’est-elle pas en demande comme la Cordier, de droite ?)

 

Arrêtez donc de défendre le droit des femmes alors que vous n’en avez plus aucun.

Tout comme une liberté qui est cautionnée au bon vouloir d’un dictateur n’existe pas, votre propre autonomie d’homme conditionnée à l’approbation d’une femme, n’est rien. Il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises féministes. Elles sont toutes plus mauvaises et ridicules les unes que les autres, sauf celles de droite qui sont pires.

Il n’y a pas eu de progrès pour les femmes en 1968, juste une immense régression sociale organisée par celles-ci et dont elles refusent d’assumer les conséquences, car elles se comportent comme des enfants irresponsables.

Leurs mères ont été nulles et elles sont toutes aussi nulles lorsqu’elles jouent aux suffragettes du 21ème siècle dans nos rues. Nulles et ridicules, mais plus encore ceux qui le suivent et qui devraient d’abord leur avoir appris à obéir.

10 réponses à “Les féministes de droite sont les pires”


    1. Avatar de Cyrus
      Cyrus

      M. Durandal,

      Je félicite ces jeunes femmes pour ce coup médiatique, car en tant que marketing politique, c'est la perfection même. Le contraste est on ne peut plus frappant. Le blanc et le noir, la robe et la burqa, le tout devant une église avec une question parfaitement claire qui force tout le monde à se positionner sans détour, à trancher. Je pense pouvoir dire sans me tromper que c'est une question virile adressée aux hommes. Les femmes nous forcent à nous positionner et à nous élever. N'est-ce pas ce que vous m'aviez dit, M. Durandal ? 

      Je note une autre subtile différence. La robe est à droite, la burqa est à gauche. Je crois que le message est clair. La gauche est le parti de l'obscurantisme religieux (celui de l'Islam du point de vue d'un Français pensant dans les termes des Lumières), du remplacement démographique et religieux, de l'immigration de masse. La droite est le parti de l'identité nationale, mais aussi d'une Europe européenne (via des nations constituantes qui demeurent elles-mêmes), d'une mode qui lui est propre, d'une relative liberté des femmes.

      Je note aussi que le Cercle Némésis compte beaucoup plus de membres que je ne le pensais.

      D'ailleurs, M. Durandal, les femmes en burqa sont-elles des femmes du Collectif en question qui ont décidé de la porter pour les fins de cette photo ?

      Je ne pense pas que des vraies musulmanes portant la burqa auraient acceptées de participer à une telle opération.

      Si c'est le cas, Némésis a beaucoup de monde en son sein.

      Enfin, je n'hésite pas à le dire, en tant qu'amoureux de la France et des Français et d'une Europe demeurant européenne, je choisis sans hésiter la robe contre la burqa. En terre islamique, ce serait différent. Cependant, en France, en terre catholique, je choisis la robe par fidélité à la culture, aux moeurs et à la religion nationale de la France, le catholicisme. Je pense aussi que c'est aux Français de puiser dans leurs ressources intellectuelles et morales afin de trouver par eux-mêmes et pour eux-mêmes les solutions aux problèmes les plus importants qui les affligent, dont le divorce de masse, l'avortement de masse, la maltraitance des enfants, la garde des enfants, la fréquentation des églises, la liberté d'expression et de production artistique (voir le cas de Dieudonné M'bala M'bala), les relations de couple, l'autorité des instituteurs dans les classes du primaire, du secondaire et du lycée, etc. Ce n'est pas aux étrangers de le faire, certainement pas à ces '' Français de papiers '' qui n'en ont rien à faire de la France. Sur ce point, même s'il m'énerve parfois par son inconsistance par rapport à sa religion, l'Islam, je soutiens entièrement les vues de Driss Ghali, qui pense tout simplement comme moi. 

      D'ailleurs, voici son passage le plus récent chez Mademoiselle Oudiakova de Radio Courtoisie : L'effondrement de la France vu par un Marocain – Driss Ghali – YouTube

      En voici un autre, cette fois chez M. Bercoff de Sud Radio : Driss Ghali : "La France a offert au monde une grande valeur ajoutée" – YouTube

      Quant aux deux femmes blondes à l'avant, elles portent davantage du prêt-à-porter britannique ou américain. Ce type de monde, cette dégaine, font davantage penser aux filles britanniques ou aux Américaines, en particulier les New-Yorkaises, les Floridiennes et les filles de Miami surtout et enfin, les Californiennes, surtout celles de Los Angeles et de San Francisco. C'est plus large que cela, mais c'est la base. Ce n'est pas vraiment une mode française bien que beaucoup de Françaises s'habillaient comme cela, surtout dans les années 1990 et 2000, encore jusqu'à un certain point dans les années 2010 et 2020. 

      Mais, il y a en France plusieurs traditions qui se croisent. La liberté sexuelle, la liberté tout court des femmes, la liberté vestimentaire, l'envie de plaire, faire la cour, draguer, siffler les belles filles par admiration de leur beauté et aussi que, la France des années 60, 70, 80 et 90, c'était ça, la possibilité de s'habiller comme on veut, d'aller où on veut, de parler à qui on veut et de rentrer à n'importe quelle heure du jour ou de la nuit sans qu'il n'y ait AUCUN problème de sécurité, car justement, cela se faisait entre gens de la même culture, partageant les mêmes moeurs et donc, ne s'agressant pas ni ne s'insultant. La Hongrie, la Roumanie, la Pologne, la Russie, la République Tchèque, l'Autriche, l'Allemagne, la Suisse, l'Islande, le Danemark, la Finlande, la Suède (malgré Malmö), la Norvège, l'Espagne sont encore des pays où l'on peut en tant que femme être libre. 

      En conclusion, je soutiens la robe et je soutiens aussi les deux filles blondes à l'avant qui portent ce genre de tenue, tant en France que n'importe où en Occident. 

      En tant qu'Iranien et en Iran, avec ma religion et nos traditions, je le refuse catégoriquement, mais pas en France ni ailleurs en Occident (ce qui inclut l'Australie et la Nouvelle-Zélande). Si, un jour, les Occidentaux veulent mettre fin à cela, ce sera à EUX, ET À EUX SEULS, de le faire, sur une base nationale et nationale seulement. 

      Chacun sa race, sa culture, son ethnie, sa langue, sa religion, son histoire, ses moeurs et son pays. 

      Vive la vraie diversité !

      Cordialement,

      Cyrus

      P.S. Comme vous pouvez le constater, je m'éloigne moi-même de l'idée que je m'étais faite de l'Islam comme religion de remplacement officielle et de remise en ordre de la société. J'ai changé de point de vue en ce domaine. L'Islam n'a aucune légitimité historique en France ni aucune assise historique ou anthropologique. Elle est trop éloignée de l'histoire nationale, dont les moeurs nationales françaises. Un musulman, d'où qu'il vienne, est trop éloigné culturellement, donc mentalement, du Français, pour faire société avec lui. Il y a peut-être quelques rares exceptions, dont moi, Driss Ghali, Idriss Aberkane et quelques autres, dont surtout les Iraniens qui diffèrent grandement des Arabes en termes de comportement en Occident, Claire Koc, Nadjat Vallaud-Belkacem, Djemila Benhabib, Zineb El-Rhazoui, Sophia Aram, Léa Salamé, Sonia Mabrouk, Zahia, Amel Bent, Doria Do, Samia Ghali, Rose Ameziane, etc. 

      Au contraire, je pense que la noble tâche du peuple français, c'est de suivre la voie beaucoup plus difficile, la seule qui vaille en France, la vôtre, qui est d'inscrire ses pas dans ceux de Jésus. Alors, là et là seulement, le bon ordre reviendra, car il découlera d'un réalignement très français ayant de multiples conséquences heureuses. La présence musulmane en France pour l'essentiel n'a fait que confirmer les différences inextinguibles et insurmontables entre Français et musulmans, ce qui est tout à fait normal et sain et bien. Les peuples veulent rester eux-mêmes, même dans leur disparition. Les bobos ont beau être des bobos, lorsque je les regarde vivre comme ils vivent dans des reportages sur Youtube, ils suintent la France, la francité et l'Occident sous influence américaine…mais pas complètement. Ils restent Français en tant que bobos français. Les bobos de New York sont d'abord Américains. Ceux de Londres sont d'abord Britanniques. 

      Comme le dit l'adage, que chacun reste chez soi et les chèvres seront bien gardés

       


      1. Avatar de Léonidas Durandal

        M Cyrus,

        Pourrais-je m’élever un jour au niveau de votre analyse marketing du mouvement némésis. Vous faites bien de remarquer que cet encart publicitaire, avec ses têtes de gondole, est particulièrement réussi. La droite, la gauche, le blanc, le noir, l’Eglise, caricatural à point, comme vous aimez. Pur, je dirais même. Pur dans la forme, pur dans le fond. De vilains commentateurs voudraient les dénigrer, ils ne manqueraient par de parler de bêtise à front de taureau pour les caricaturer si elles ne l’avaient pas fait elles-mêmes, ou à front de génisse pour l’occasion. A coup sûr avec ce genre de femmes, la société française va creuser profond et finir par tomber sur un nouveau filon de nuances politiques. Tout en douceur. Nous allons progresser et ne pas finir par tous nous battre les uns contre les autres grâce à elles. Qui sait, le côté querelleur de mes chers ancêtres les gaulois, n’appartient peut-être qu’à nos femmes. Si c’est le cas, il faudra rendre à César ce qui appartient à César, et dédouaner les hommes de ce pays de l’initiative des guerres passées.

        Sachez en outre que pour trouver les deux poufs au premier plan, il m’a suffi de taper « putes » dans le moteur de recherche. Et j’ai obtenu, comme vous l’avez déjà remarqué, un beau phénotype de femme française des années 90 et 2000. Et enfin oui, il y en a encore des comme ça qui se promènent toutes nues de nos jours, sans pour autant vendre leurs charmes, sauf quand le mariage approche. Mais là, elles deviennent hors de prix, beaucoup plus chères que les professionnelles en tout cas. Quant à dire que c’est l’occident. Certes oui. Malheureusement. Et c’est pour ça que la caricature de némésis pêche. Elle ne révèle pas la réalité de notre pays corrompu, ni de ces filles dont la seule cheffe de file, rien qu’à son regard clair comme on dit dans mon pays, doit aimer la bite (excusez, c’est le côté gaulois qui ressort malgré moi). Vous allez bientôt me soutenir qu’elles sont pucelles si je n’y prends garde. Mais ces chastes jeunes filles ne convainquent que le garçon à l’oeil innocent, non point Léonidas Durandal. Pas sûr qu’il y en ai une seule qui aura le droit de s’habiller en blanc à son mariage. Usages d’un autre temps… qui vivent dans le seul esprit du réactionnaire que je suis.

        Blague et ironie à part, vous avez une réelle capacité d’analyse des images, et vous feriez un très bon conservateur de musée, ou un bon publicitaire. Où avez vous pris ce talent que je ne vous connaissais pas ?

        M.D


        1. Avatar de Cyrus
          Cyrus

          Je ne saurais dire, Messire.

          L'on me dit apte à être un homme d'État.

          Je m'en sent honoré.

          Votre dévoué,

          Cyrus


          1. Avatar de Léonidas Durandal

            Méfiez vous de ceux qui vous flattent.


        2. Avatar de Cyrus
          Cyrus

          M. Durandal,

          Ce n'est pas dans la nuance que les choses doivent se faire, mais dans la brutale clarté de la reconquête. Il n'y a pas d'entre-deux. C'est soit eux, soit nous. 

          C'est normal que vous fassiez la guerre pour les femmes. Elles sont incapables de la faire elles-mêmes. Ensuite, ce sont vos femmes. Troisièmement, après l'avoir faite, vous gagnerez leur respect, leur admiration et vous aurez enfin la légitimité morale d'exercer le pouvoir politique sans elles et d'utiliser le pouvoir législatif afin de remettre de l'ordre partout en France. Cela concerne les moeurs aussi. 

          Quant à la porte-parole de Némésis, il y a un charme froid chez elle, qui me plaît. Vous savez, elle est assez jolie et sexy. Elle ferait une excellente James Bond girl, mais méchante. Allumeuse et méchante, trompant M. Bond. Ces diablesses m'attirent. Je pense que je pourrais bien m'entendre avec elle et l'on formerait un beau couple. Il y a aussi Thaïs d'Escufon qui me plaît et qui pourrait être ma femme. 

          Quant à la robe en blanc, voir des jeunes femmes féministes françaises renouer avec leurs traditions ne peut avoir que du bon, manifester une volonté de réenracinement et d'ordre et enfin, comme vous l'avez vous-même titré dans ce blogue, '' les féministes, progressistes, écologistes…ces réactionnaires qui ne s'assument pas ''. Bref, elles sont de votre côté. Je pourrais sûrement en marier une. 

          J'ai beau me méfier des femmes, je leur plais. Que voulez-vous, '' quand on est style, on est style ''. 

          Par ailleurs, si Alice '' aime la bite '' comme vous dîtes, c'est qu'elle est une femme pleinement féminine, qui aime sa féminité, assume les moeurs libres FRANÇAISES, aime les hommes, veut des hommes, des vrais, viriles, aime le sexe. Je ne vois là rien d'inconvenant. Le féminisme n'est pas nécessairement un appel au viol, mais le shit-test du siècle. C'est un appel aux hommes, au retour de leur virilité. 

          Les femmes de gauche sont fascinées et excitées par les hommes virils autoritaires et charismatiques. Les femmes de droite aussi, car elles sont des femmes. 

          La virilité plaît aux femmes. 

          J'aime beaucoup le livre de Michel Houellebecq intitulé Soumission, car j'aime la façon originale qu'il a de présenter l'arrivée d'un musulman à la tête de l'État français et à l'imposition de l'Islam dans les moeurs. Cependant, seule une reconquête catholique aidera vraiment le pays. Rien d'autre ne saurait s'y substituer.

          Cordialement,

          Cyrus


          1. Avatar de Léonidas Durandal

            M Cyrus,

            Je ne peux pas aller contre votre dernière pensée. Je pense aussi que seule l’Eglise catholique sauvera la France, et encore plus, le monde.
            Mais je pense que sur ce chemin, les femmes ne doivent surtout pas être amadouées. C’est un aveu de faiblesse. Pour moi, toute féministe a surtout besoin d’une bonne fessée, surtout celles de droite. Et si des hommes d’un pays quelconque, ne sont pas capables de la leur donner, alors ce pays est en très mauvaise posture. Un pays dont les hommes ont besoin de femmes pour se relever politiquement, est un avion en flammes.

            Bien à vous.

            M.D


  1. Avatar de Léonidas Durandal

    "Némésis manifeste en burqa : et si, pour une fois, les féministes 2.0 avaient raison ? " Breizh du 24/11/2022.

    Elles n'ont même pas compris que les gauchistes n'attendaient que cela : la venue de femmes en burqa pour prouver qu'ils étaient les tenants de la vraie diversité, contrairement aux droitards. La photo de leur présence a d'ailleurs été relayée fièrement sur les réseaux sociaux avant d'être supprimée quand les gauchistes ont appris qui se cachaient derrière le voile. Les droitards n'ont même pas compris que les gauchistes seraient très contents d'accueillir des femmes en burqa dans leurs manifestations. Ce serait pour eux, un signe évident d'intégration telle qu'ils la fantasment.  


  2. Avatar de Cyrus
    Cyrus

    Bonsoir M. Durandal,

    Est-ce à dire que vous aussi, à l'instar de Baptiste Marchais, vous voulez gifler Alice Cordier ?

    Son visage respire la '' bitch face ''. Au lycée, je l'imagine clubbeuse plus qu'autre chose. Je l'imagine porter des tenues ultra sexy, très maquillées, allumeuse à mort, cigarette, alcool et sexe en boîte. Je ne sais pourquoi, elle ne m'inspire pas confiance. Elle a une grande méchanceté de sorcière inscrite dans son regard. Une malfaisance subtile, mais pas toujours.

    Qu'en pensez-vous ?

    Cordialement,

    Cyrus


    1. Avatar de Léonidas Durandal

      Bonsoir M Cyrus,

      J’ai à peu près le même ressenti. Quant à la gifler, je ne la connais pas et d’ailleurs la police veille activement à protéger les provocations de ces dames, quand les chevaliers maman n’interviennent pas avant pour sauver la pute et l’orphelin. Par contre, je comprends très bien que M Marchais l’ait giflée. Je suis d’avis qu’elle l’a amplement mérité, qu’elle l’a même cherché selon ses propres termes. C’est surtout fou qu’une femme puisse se permettre ce genre de provocation puis pouvoir jouer à la victime. Elle n’assume pas son attirance pour B Marchais ce qui a conduit à l’incident. Et c’est lui qui va devoir payer. France féminisée 2022 ridicule et décadente. Voilà où mène l’impudeur des femmes.

      M.D


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre sexe SVP :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler le site

© 2022 AIMELES Antiféminisme | Haut