Accueil » Erreur idéologique » Les gauchistes, les féministes, les écologistes, ces réactionnaires qui ne s’assument pas
Antiféminisme Aimeles

Les gauchistes, les féministes, les écologistes, ces réactionnaires qui ne s’assument pas

Publié le 25 juin 2019 par Léonidas Durandal à 17 h 41 min

Vous ne connaissez probablement pas le milieu de la danse traditionnelle. Vous vous imaginez certainement, un groupe de droitards emprunts de nostalgie pour une époque qui n’existe plus, avides de perpétuer des « traditions » au nom d’un passé glorieux. Ces hommes et ces femmes qui défendent des danses de couple, une harmonie esthétique entre les sexes, ne devraient en aucun cas être liés à l’idéologie progressiste qui prône sa destruction. Eh bien détrompez-vous, le milieu de la danse traditionnelle est bourré de gauchistes.

Une foultitude d’exemples

Idem dans les études médiévales. J’ai discuté avec pas mal de passionnés de cette période, d’historiens, d’archéologues. Tandis qu’ils sont fascinés par une des époques les plus centrales de notre civilisation catholique, en même temps, politiquement, ils s’affichent souvent à gauche. A l’épicentre de ce milieu, dans celui de la reconstitution, j’ai trouvé les gauchistes les plus convaincus. Les types passent leur temps à revivre une époque lointaine avec le plus grand souci du détail, jusque dans les modes de fabrication de leurs outils ou de leurs costumes, et pourtant ils peuvent se dire communistes.

Que dire encore de toutes ces personnes à pulsion homosexuelle aujourd’hui fascinées par le mariage, la filiation et anciennement par les ors de l’Église, les rois et les reines du passé (Stéphane Bern) et les pratiques les plus rigoristes de la religion. Ou bien de ces écologistes qui se disent majoritairement de gauche, et qui dans la pratique, sont les plus grands conservateurs qui soient, qui veulent « préserver l’environnement » de toute intervention humaine, qui comme les Indiens de l’ouest, ne veulent pas que la terre soit écorchée par la main de l’homme, ou comme les Indiens de l’est, ne veulent pas qu’un humain porte la main sur une vache. Les lois sociétales qu’ils veulent faire passer sur la dénaturation de l’homme (union de duos, reproduction artificielle…) cachent mal une caution sociale qu’ils se donnent pour vivre de leur réaction, quand elles ne sont pas réactionnaires en elles-mêmes si l’on songe à cette volonté de faire entrer toute l’humanité dans un modèle d’union par amour… 

Au centre de ce conservatisme écologique mal assumé, les pires fanatiques du moment sont végans. Pour eux, le côté réac s’envisage comme un retour à une nature originelle idéalisée qui suppose une régression de plusieurs millions d’années, un renversement de notre condition objective d’omnivores à celui de singes se nourrissant d’herbes et de fruits, ce qu’aucune population de chasseurs cueilleurs n’aurait osé imaginer malgré leur panthéisme. La défaite de la pensée, et donc de toute notion de progrès, se traduit dans leur tête par un anti-spécisme décomplexé. L’humain ne vaut pas mieux qu’une bête, pas plus qu’un quelconque microbe. Ou l’égalité comme coeur nucléaire de la réaction.

La question particulière du féminisme

Si vous songez au féminisme et à son charivari anti homme, l’image de la « libération » sexuelle s’impose. Uniquement l’image. Car au fil des années, les revendications de ce mouvement ont pris des allures inquisitrices que nos illustres prédécesseurs prêtres catholiques auraient été obligés de réfréner s’ils avaient dû en être les arbitres.

Foin de la « libération », les féministes d’aujourd’hui condamnent toute relation avec un homme si une femme s’en trouve lésée, même après coup. Le péché de fornication en vient à être sanctionné d’une manière qu’il ne l’a jamais été aux pires zheures de notre histoire. Les coups d’un soir sont transformés en autant d’agressions sexuelles parce qu’une femme n’a pas obtenu par la séduction ce qu’elle en escomptait inconsciemment : le mariage d’un bon parti.

En matière de procréation, un homme qui féconde malencontreusement une femme manipulatrice, en vient à être engagé à vie par la société : pensions alimentaires, contrition devant le tribunal médiatique et social, justifications qui ressemblent à celles d’un autre temps : « tu l’as engrossée, il te faut épouser la bonne ». Là, la femme n’est même plus soumise à une quelconque obligation d’honorer un mari. Il a fauté, il doit expier, jusqu’au bout, sans qu’elle, n’ait aucune obligation d’une quelconque nature. Les hommes riches doivent tout autant se plier à cette loi implacable que les rois.

Partout le discours devient de plus en plus moral et castrateur. Il faut “>

Lire la suite

6 Commentaires

  1. Ping de Hancel de sexe male:

    Un journaliste couvre une manifestation pour les droits des femmes et se fait malmener par des féministes hystériques et un chevalier blanc à casquette bleue :

    • Ping de Léonidas Durandal:

      A mourir de rire. La petite fille est terrorisée par le comportement de sa mère juste avant qu’un homme féministe s’occupe du journaliste, évidemment par derrière, et que les femmes se retournent contre lui immédiatement car il porte atteinte à leur image. Elles ne sont pas réellement anti journalistes. Elles veulent se faire passer pour des contestataires. Le pauvre type chevalier maman découvre effaré la vérité.

  2. Ping de Guy Bernard de sexe male:

    Bonjour

    Article intelligent et sans contexte plein de bon sens que j'apprécie beaucoup . Je préconise également de découvrir des refléxions émanant de " Youtube" ( petit espace de liberté pour l'instant ) de certains "youtubeur" se nommant  " L'Observateur " et d'un Aléxis Fontana au travers des réflexions personnelles émises sur vidéo. Merci pour votre travail

     

    Guy Bernard

  3. Ping de Léonidas Durandal:

    (vidéo) "Il se masturbe dans le train, elle le filme pour dénoncer" L'Obs du 25/06/2019.

    Elle va pouvoir se repasser la scène à chaque fois qu'elle se retrouvera en manque d'affection (souvent) :

     

    Laisser un commentaire

    Premier commentaire ou VPN ? Le commentaire sera mis en attente de validation

    -

    Votre sexe SVP :

    -

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.